Wall Street ouvre en baisse

(ABM FN) Les bourses américaines devraient ouvrir en baisse mercredi, après quatre séances boursières consécutives dans le rouge.

Les contrats à terme sur l'indice principal S&P 500 étaient en baisse de 0,3 pour cent, près d'une demi-heure avant la cloche d'ouverture. Le Nasdaq devrait ouvrir en baisse de 0,6 pour cent.

Les investisseurs continuent de craindre une hausse des taux d'intérêt à venir en raison des mesures prises par la Réserve fédérale pour lutter contre l'inflation élevée.

"Les derniers mouvements du S&P 500 signifient que le rallye qui a suivi le discours de Powell, perçu comme ‘acommodant’, a maintenant été complètement annulé. Et ce n'est pas surprenant non plus, car il n'a pas vraiment dit quelque chose de nouveau", a déclaré Deutsche Bank.

Le resserrement monétaire de la Fed, conjugué à une inflation tenace, pourrait entraîner un ralentissement économique important, ont averti Goldman Sachs et JP Morgan cette semaine.

"Les craintes sont de plus en plus grandes que des temps difficiles attendent l'économie alors que maintenant les taux d'intérêt seront relevés pour réduire l'inflation", a soutenu Hargreaves Lansdown.

Mercredi prochain, la décision sur les taux d'intérêt américains est à l'ordre du jour.

Les dernières données économiques montrent que le commerce chinois est en perte de vitesse en raison d'une baisse de la demande mondiale et de la politique du zéro-covid. "Malgré l'apaisement observé aujourd'hui, le cauchemar du coronavirus en Chine n'est pas terminé", ont déclaré les analystes. À Hong Kong, les cours des actions chutaient de 3 pour cent mercredi, un signal indiquant qu'un assouplissement était déjà prévu.

La productivité du travail aux États-Unis a augmenté un peu plus au troisième trimestre, de 0,8 pour cent au lieu des 0,7 pour cent attendus. Les coûts de la main-d'œuvre ont également augmenté un peu plus que prévu, de 3,5 pour cent contre 3,1 pour cent.

Les prix du pétrole ont augmenté.  Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison en janvier était coté en baisse de 1,2 pour cent à 75,12 dollars, tandis que le contrat à terme Brent pour livraison en février était payé à 80,28 dollars, en baisse de 1,2 pour cent également.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0489 et à 1,0465, lors de la clôture des bourses américaines mardi.

Actualités des entreprises

 Campbell Soup a revu ses perspectives à la hausse après avoir enregistré une croissance organique de 15 pour cent  de ses revenus au cours du dernier trimestre. Le bénéfice par action pourrait maintenant augmenter de cinq pour cent pour atteindre 3,00 dollars cette année, alors qu'on s'attendait auparavant à une croissance des bénéfices de 4 pour cent pour atteindre 2,95 dollars.

ADMA Biologics prévoit de placer de nouvelles actions. Le titre chutait de 8 pour cent, en après-bourse.

Casey's General Stores a relevé ses prévisions de ventes identiques, après une croissance des recettes de 22 pour cent au trimestre dernier. L'action gagnait 12 pour cent, en avant-bourse.

MongoDB a surpris le marché avec un trimestre rentable et des attentes pour un autre trimestre de ce type. Les analystes tablaient sur des pertes.

Toll Brothers a livré plus de maisons et a vu son chiffre d'affaires augmenter. L'action était cotée en légère hausse, en avant-bourse.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P500 a perdu 1,4 pour cent mardi, à 3.941,26 points. Le Nasdaq a perdu 2,0 pour cent à 11.014,89 points et l'indice Dow Jones a perdu 1,0 pour cent à 33.596,34 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: forte chute de l'action Umicore dans le Bel20 en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles évolue dans le rouge mercredi après-midi.

L'indice Bel20 perd 0,8 pour cent à 3.701,39 points.

Dans l'indice principal, l'action UCB gagne 1 pour cent. La revue médicale The Lancet publiera deux articles présentant les résultats d'une étude sur le bimekizumab d'UCB dans le traitement des patients atteints de psoriasis.

Sinon, seul Colruyt enregistre une légère hausse.

 Aperam et Umicore enregistrent les pertes les plus importantes, avec des baisses de 2,6 et 3,7 pour cent. JPMorgan a abaissé la recommandation pour Umicore de Neutre à Sous-pondérer, et a maintenu l'objectif de cours à 27,50 euros. Les analystes de JPMorgan voient des risques à la fois cycliques et structurels. Ce faisant, le cours de l'action est fermement fixé.

Proximus est cotée ex-dividende aujourd'hui. 0,50 euros par action seront versés. En conséquence, l'action chute de 6,4 pour cent.

Dans le Belmid, Lotus Bakeries augmente d'un pour cent et Brederode de 0,8 pour cent. Les sociétés de transport maritime Exmar et Euronav perdent respectivement 3,7 et 4,0 pour cent, en raison de la chute des prix du pétrole et des craintes de récession.

L'action de la Banque Nationale perd 18,5 pour cent. La BNB a averti mardi soir que les pertes jusqu'en 2027 pourraient atteindre 9 milliards d'euros, soit plus que le capital tampon accumulé.

Belysse prend la tête du Bel Small avec un gain de de 3,2 pour cent. ING a donné une recommandation Conserver pour Greenyard. L’action de Greenyard augmente de 1,0 pour cent.

CFE chute de 3,0 pour cent et Biocartis de 3,4 pour cent. Degroof Petercam a émis un nouvel objectif de cours pour Biocartis de 0,65 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: l'objectif de cours de Biocartis à 0,65 euro

(ABM FN) Degroof Petercam a donné un objectif de cours de 0,65 euro pour Biocartis mercredi,  avec une recommandation Conserver. 

Degroof l'a fait après que Biocartis se soit recapitalisé avec 66 millions d'euros, y compris une émission d'actions.

Cela permet à la société de poursuivre ses activités jusqu'en 2024, "mais à un coût élevé", a déclaré l'analyste Laura Roba, soulignant que les actionnaires existants de Biocartis n'étaient que modérément intéressés par l'émission de droits. Cela est logique, car le coût élevé du refinancement "limite clairement le potentiel de hausse pour les investisseurs en actions", a déclaré Roba.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les bourses européennes en baisse à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes évoluent en baisse mercredi dans un marché hésitant. 

L'indice principal STOXX Europe 600 enregistre une baisse de 0,4 pour cent mercredi vers midi, à 437,10 points. Le DAX allemand enregistre une baisse de 0,5 pour cent à 14.271,70 points. Le CAC 40 français enregistre également une perte de 0,5 pour cent, avec 6.654,78 points. L'indice britannique FTSE  baisse de 0,2 pour cent à 7.508,14 points.

"Les investisseurs semblent un peu perdus avant la décision de la Fed sur les taux d'intérêt mercredi prochain", a déclaré Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING. Il a déclaré qu'il y avait à la fois des craintes concernant l'inflation, suite aux données plus fortes que prévu du secteur des services lundi, et une récession imminente.

Wiersma a rappelé les déclarations des dirigeants des banques d'investissement américaines, qui ont fait pression sur la Réserve fédérale pour qu'elle ne relève pas trop les taux d'intérêt en raison des craintes d'une récession à venir.

La production manufacturière allemande a légèrement diminué en octobre par rapport à septembre.

Pour aujourd'hui aux États-Unis, l'attention se tourne vers les stocks hebdomadaires de pétrole et le crédit à la consommation pour octobre.

Les orateurs d'aujourd'hui sont les directeurs de la Banque centrale européenne, Philip Lane et Fabio Panetta.

Le pétrole est redevenu moins cher mercredi. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison en janvier était coté en baisse de 1,4 pour cent à 73,20 dollars, tandis que le contrat à terme Brent pour livraison en février était payé à 78,22 dollars, en baisse de 1,4 pour cent également.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0502. Au début de la séance boursière, la paire de devises évoluait à 1,0459 et à 1,0465, lors de la clôture des bourses américaines mardi. 

Actualités des entreprises

Un tribunal américain a rejeté une série de poursuites concernant un traitement contre les brûlures d'estomac que Sanofi et GSK ont commercialisé dans le passé. L'action Sanofi augmente de 6,5 pour cent, celle de GSK augmente de 7,9 pour cent.

Avec la pression exercée sur les prix du pétrole, le cours de l'action de Shell enregistre une baisse de 2 pour cent. L'action BP chute de 2,1 pour cent à Londres et la société française TotalEnergies  perd 1,9 pour cent.

À Paris et à Francfort, les actions en hausse sont largement minoritaires, mais l'ampleur des baisses est également relativement limitée. À Paris, sur plus de 30 actions en baisse, seuls neuf enregistrent une perte de plus de 1 pour cent. À Francfort, il y en a neuf également.

Contrats à terme sur Wall Street

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en baisse mercredi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en baisse de 0,2 pour cent.

L'indice S&P500 a perdu 1,4 pour cent mardi, à 3.941,26 points. Le Nasdaq a perdu 2,0 pour cent à 11.014,89 points et l'indice Dow Jones a perdu 1,0 pour cent à 33.596,34 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Deuxième réunion nécessaire pour le rachat de Cumulex

(ABM FN) Les actionnaires de Cumulex doivent revoter le 19 janvier sur le projet de rachat d'AA Circular. C'est ce qu'a annoncé mercredi la société basée à Diegem.

L'assemblée extraordinaire du 5 décembre a approuvé à l'unanimité cette acquisition et l'émission d'un emprunt convertible.

Cependant, le pourcentage requis d'actionnaires présents n'ayant pas été atteint, une nouvelle réunion suivra le 19 janvier. Aucun quorum ne sera appliqué lors de cette réunion.

Cumulex est l'ancien Sucraf. L'intention est d'apporter de nouvelles activités à Cumulex, éventuellement par le biais d'une cotation inversée.

Dutch Value8 détient une participation de près de 76 pour cent dans Cumulex. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles évolue en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles évoluait dans le rouge mercredi matin.

En fin de matinée, le Bel20 a chuté de plus d'un demi pour cent à 3.710,64 points.

"Les investisseurs semblent un peu perdus avant la décision de la Fed sur les taux d'intérêt mercredi prochain", a déclaré Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING. Il a déclaré qu'il y avait à la fois des craintes concernant l'inflation, suite aux données plus fortes que prévu du secteur des services lundi, et une récession imminente.

Wiersma a rappelé les déclarations des dirigeants des banques d'investissement américaines, qui ont fait pression sur la Réserve fédérale pour qu'elle ne relève pas trop les taux d'intérêt en raison des craintes d'une récession à venir.

Le PDG de JPMorgan Chase, Jamie Dimon, a affirmé mardi que l'inflation élevée pourrait déclencher une récession économique l'année prochaine, car les consommateurs réduiront leurs dépenses en raison des prix élevés. "Les taux d'intérêt se dirigent maintenant environ à 5 pour cent. À l'avenir, cela pourrait faire dérailler l'économie, entraînant une récession légère à sévère", a indiqué Dimon dans une interview accordée à la chaîne économique américaine CNBC.

Le PDG de Goldman Sachs, David Solomon, s'attend à une récession dans les mois à venir, laissant les marchés financiers face à une période difficile. La réduction des bonus et d'éventuelles séries de licenciements chez Goldman n'est pas quelque chose que Solomon exclut.

Le langage menaçant des cadres supérieurs a été considéré par certains investisseurs comme un signal de vente, selon Wiersma. Le secteur de l'énergie, en particulier, est en difficulté, a déclaré le gestionnaire d'investissement. "La crainte d'une récession a poussé le prix du pétrole vers son plus bas niveau de cette année. Ce n'est pas bon pour les perspectives de bénéfices du secteur pétrolier, mais c'est une bonne nouvelle pour l'inflation."

"Il semble y avoir relativement peu d'intérêt à court terme pour pousser les actions à la hausse avant la décision de la Fed sur les taux d'intérêt la semaine prochaine", a souligné Michael Hewson, analyste chez CMC Markets. La Banque centrale européenne et la Banque d'Angleterre prendront également une décision sur les taux d'intérêt la semaine prochaine.

La paire de devises euro/dollar s'échangeait de 1,0488.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, l'action UCB gagne 1,1 pour cent. La revue médicale The Lancet publiera deux articles présentant les résultats d'une étude sur le bimekizumab d'UCB dans le traitement des patients atteints de psoriasis.

Sinon, seuls Argenx, Aedifica et Colruyt enregistrent de légères hausses.

 Aperam et Umicore enregistrent les pertes les plus importantes, avec des baisses de 1,9 et 3,5 pour cent. JPMorgan a abaissé sa recommandation sur pour Umicore de Neutre à Sous-pondérer, et a maintenu l'objectif de cours à 27,50 euros. Les analystes de JPMorgan voient des risques à la fois cycliques et structurels. Ce faisant, le cours de l'action est fermement fixé.

Proximus est cotée ex-dividende aujourd'hui. 0,50 euros par action seront versés. En conséquence, l'action chute de 6,6 pour cent.

Dans le Belmid, Barco augmente de 0,6 pour cent et Xior de 0,5 pour cent. Les sociétés de transport maritime Exmar et Euronav perdent respectivement 3,2 et 4,5 pour cent, en raison de la chute des prix du pétrole et des craintes de récession.

L'action de la Banque Nationale perd 17,8 pour cent. La BNB a averti mardi soir que les pertes jusqu'en 2027 pourraient atteindre 9 milliards d'euros, soit plus que le capital tampon accumulé.

Belysse prend la tête du Bel Small avec un gain de de 4,0 pour cent. ING a donné une recommandation Conserver pour le titre ce matin. Greenyard augmente de 1,0 pour cent.

CFE chute de 2,9 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

L'économie de la zone euro croît légèrement plus vite que prévu

(ABM FN) L'économie de la zone euro a connu une croissance légèrement plus rapide que prévu au troisième trimestre. C'est ce qui ressort mercredi d'une évaluation finale d'Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne.

Le produit intérieur brut a augmenté de 0,3 pour cent en glissement trimestriel, alors que l'estimation précédente prévoyait une croissance de 0,2 pour cent. Au deuxième trimestre, l'économie a progressé de 0,8 pour cent.

L'économie belge a progressé de 0,2 pour cent, alors que les prévisions antérieures tablaient sur une contraction de 0,1 pour cent. L’économie néerlandaise s'est contractée de 0,2 pour cent, conformément à une estimation antérieure. Les Pays-Bas sont le seul pays de la zone euro à corriger la croissance des effets de calendrier.

Sur une base annualisée, l'économie de la zone euro a progressé de 2,3 pour cent au dernier trimestre, alors que les prévisions antérieures tablaient sur une croissance de 2,1 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: ING commence à suivre Greenyard

(ABM FN) ING a commencé à suivre Greenyard avec une recommandation Conserver et un objectif de cours de 7,00 euros.

Grâce à une gestion active, à une position concurrentielle forte et au programme de relation client intégrée, l'analyste Hans D'Haese s'attend à ce que Greenyard soit en mesure d'absorber une grande partie de la hausse des coûts causée par les prix de l'énergie et les salaires.

Néanmoins, l'analyste croit que le prix de l'action est correct. Il souligne, entre autres, la baisse des ventes et de la croissance de l'EBITDA. Par conséquent, ING pense qu'une décote de 25 pour cent sur l'action par rapport aux pairs est justifiée. "Compte tenu également du profil d'endettement de la société", a déclaré D'Haese.

L'action Greenyard était à 6,25 euros mercredi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Le cours de l'action de la BNB en baisse de 17 pour cent

Les actions de la Banque Nationale de Belgique sont sous pression ce mercredi. Le cours de l'action a chuté de plus de 17 pour cent, à 680,00 euros.

La BNB a averti mardi soir que les pertes jusqu'en 2027 pourraient atteindre 9 milliards d'euros, soit plus que le capital tampon accumulé.

Cela signifie qu'il n'y aura pas de dividende final pour 2022.

En septembre, la BNB a annoncé qu'elle devrait subir une perte cette année et une perte plus importante l'année prochaine en raison de la hausse des taux d'intérêt directeurs de la Banque centrale européenne. Des tampons d'un montant de 7,1 milliards d'euros ont été constitués à cet effet au cours des dernières années.

Pour cette année, la perte est estimée entre 600 et 800 millions d'euros. Toutefois, les analyses de risque ont maintenant montré que des pertes comptables sont à prévoir jusqu'en 2027 inclus, avant le retour des bénéfices. Les pertes atteindraient environ 9 milliards d'euros dans ce scénario.

L'épuisement des tampons ne constitue pas un risque pour la stabilité d'une banque centrale, a souligné la BNB.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Mise à jour boursière: Bruxelles dans le rouge

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a débuté en légère baisse mercredi.

L'indice Bel20 a baissé de 0,7 pour cent à 3.706,19 points.

La plupart des actions de l'indice principal ont subi des pertes. VGP a chuté de 1,7 pour cent et Umicore de 3,7 pour cent. JPMorgan a émis une recommandation de vente sur Umicore.

UCB a connu la plus forte hausse avec un gain modeste de 0,5 pour cent. La revue médicale The Lancet publiera deux articles sur les résultats d'une étude sur le bimekizumab d'UCB dans le traitement des patients atteints de psoriasis.

Dans le BelMid, IBA a augmenté de 4,3 pour cent, mais Euronav a baissé de 3,1 pour cent. Exmar a également perdu 1,7 pour cent.

Parmi les actions plus petites, Roularta a augmenté de 1,4 pour cent. Smartphoto a perdu 2,6 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Bruxelles attendue en légère baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en baisse mercredi. Hier, l'indice principale a terminé en légère baisse à 3.731,20 points.

Les marchés boursiers européens font face à une ouverture divisée, les investisseurs continuant à peser leurs inquiétudes sur l'évolution des taux d'intérêt contre l'optimisme sur la réouverture de l'économie chinoise.

Les données macroéconomiques américaines semblent pour l'instant meilleures que prévu, ce qui alimente les craintes que l'inflation n'ait pas encore augmenté et que la Réserve fédérale doive encore relever ses taux d'intérêt.

"L'économie américaine continue de croître plus fortement que prévu", a dit David Donabedian, directeur de l'information de CIBC Private Wealth. "Les consommateurs continuent également à bien se porter, avec plus d'emplois disponibles, une croissance significative des salaires et des consommateurs qui ont encore beaucoup à dépenser".

Toutefois, selon plusieurs analystes, ce n'est qu'une question de temps avant que l'impact des hausses de taux agressives de la Fed ne soit visible dans les chiffres de l'emploi.

Il y a également un décalage avant que les hausses de taux d'intérêt de la Fed ne prennent effet, a déclaré Stephanie Lang, CIO de Homrich Berg. "Bien que la Fed relève les taux d'intérêt depuis un certain temps, nous ne voyons que maintenant le point où les augmentations ont un impact sur l'économie au sens large", a déclaré M. Lang.

Outre les craintes que la Fed continue à augmenter les taux d'intérêt pour contrôler l'inflation, les investisseurs ont également reçu quelques avertissements de la part des dirigeants de certaines grandes banques de Wall Street.

Le PDG de JPMorgan Chase, Jamie Dimon, a affirmé mardi que l'inflation élevée pourrait déclencher une récession économique l'année prochaine, car les consommateurs réduiront leurs dépenses en raison des prix élevés. "Les taux d'intérêt se dirigent maintenant environ à 5 pour cent. À l'avenir, cela pourrait faire dérailler l'économie, entraînant une récession légère à sévère", a indiqué Dimon dans une interview accordée à la chaîne économique américaine CNBC.

Le PDG de Goldman Sachs, David Solomon, s'attend à une récession dans les mois à venir, laissant les marchés financiers face à une période difficile. La réduction des bonus et d'éventuelles séries de licenciements chez Goldman n'est pas quelque chose que Solomon exclut.

À cet égard, les analystes de la Silicon Valley Bank affirment que les investisseurs attendent déjà la décision de la Fed sur les taux d'intérêt la semaine prochaine.

Les analystes de la banque affirment que la récente baisse du dollar est logique. "Le dollar a connu une forte reprise cette année. La Fed a augmenté les taux d'intérêt de manière agressive et semble maintenant être sur le point de reprendre du poil de la bête."  

Les prix du pétrole ont chuté mardi avant les chiffres hebdomadaires sur les stocks commerciaux américains. Le contrat à terme de janvier pour le baril de pétrole brut West Texas Intermediate a clôturé en baisse de 3,5 pour cent à 74,25 dollars sur le New York Mercantile Exchange. Le pétrole Brent pour février était 3,7 pour cent moins cher à 79,64 dollars.

Les chiffres de l'action seront en mesure d'agiter le marché, prévoit Robert Yawger de Mizuho. Dans les échanges asiatiques ce matin, les prix du pétrole ont légèrement augmenté à 74,40 dollars.

L'euro/dollar a été coté à 1,0467. À la clôture des échanges américains mardi, la paire de devises évoluait toujours à 1,0645 et à la clôture des échanges européens, 1,0520 était à l'affiche.

Nouvelles des entreprises

JPMorgan a abaissé sa recommandation sur Umicore de Neutre à Sous-pondérer avec un objectif de cours inchangé de 27,50 euros. Les analystes de JPMorgan voient des risques à la fois cycliques et structurels. Ce faisant, le cours de l'action est fixé.

La revue médicale The Lancet publiera deux articles sur les résultats d'une étude sur le bimekizumab d'UCB dans le traitement des patients souffrant de psoriasis.

La Banque nationale de Belgique pense que les pertes pourraient atteindre 9 milliards d'euros jusqu'en 2027, soit plus que le capital tampon accumulé. La NBB a lancé un avertissement à ce sujet mardi soir.

Shurgard Self Storage deviendra un Real Estate Investment Trust britannique en mars 2023. Les actionnaires ont donné leur accord mardi.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P500 a perdu 1,4 pour cent à 3.941,26 points mardi. Le Nasdaq a perdu 2,0 pour cent à 11.014,89 points et l'indice Dow Jones a perdu 1,0 pour cent à 33.596,34 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Analyse boursière: JPMorgan abaisse sa recommandation sur Umicore

(ABM FN) JPMorgan Research a abaissé sa recommandation sur Umicore de Neutre à Sous-pondérer avec un objectif de cours inchangé de 27,50 euros. C'est ce qu'a révélé mercredi la banque d'investissement américaine dans un rapport sectoriel.

Les analystes de JPMorgan voient des risques à la fois cycliques et structurels. Ce faisant, le cours de l'action est fermement haut.

En outre, selon la banque d'investissement, le consensus des analystes pour 2023 est très élevé, et il y a de fortes chances qu'il soit fermement abaissé. Les prévisions de revenus de JPMorgan pour 2023 sont inférieures d'environ 7 pour cent au consensus et pour les bénéfices récurrents même de près de 12 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

UCB publie les résultats du bimekizumab dans The Lancet

(ABM FN) La revue médicale The Lancet publiera deux articles présentant les résultats d'une étude sur le bimekizumab d'UCB dans le traitement des patients atteints de psoriasis. C’est ce que la société pharmaceutique basée à Bruxelles a annoncé mercredi matin.

Ce sont les résultats des études de phase 3 BE OPTIMAL et BE COMPLETE, qui ont examiné l'efficacité et la sécurité du bimekizumab. Dans les deux cas, les critères d'évaluation primaires et secondaires ont été respectés.

Selon UCB, les publications montrent à quel point les développements sont suivis de près par la communauté médicale.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

La Banque nationale de Belgique met en garde contre les pertes jusqu'en 2027

(ABM FN) La Banque nationale de Belgique pense que les pertes jusqu'en 2027 pourraient atteindre 9 milliards d'euros, soit plus que le capital tampon accumulé. C’est ce que la banque centrale a annoncé mardi.

Cela signifie qu'il n'y aura pas de dividende final pour 2022.

En septembre, la BNB a déjà annoncé qu'elle devrait subir une perte cette année et une perte plus importante l'année prochaine en raison de la hausse des taux d'intérêt directeurs de la Banque centrale européenne. Des tampons d'un montant de 7,1 milliards d'euros ont été constitués à cet effet au cours des dernières années.

Pour cette année, la perte est estimée entre 600 et 800 millions d'euros. Toutefois, les analyses de risque ont maintenant montré que des pertes comptables sont à prévoir jusqu'en 2027 inclus, avant le retour des bénéfices. Les pertes atteindraient environ 9 milliards d'euros dans ce scénario.

L'épuisement des tampons ne constitue pas un risque pour la stabilité d'une banque centrale, a souligné la BNB.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mercredi 14 décembre 2022.

MERCREDI 7 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 8 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

VENDREDI 9 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 12 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 13 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 14 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Shurgard adopte le statut de REIT britannique

(ABM FN) Shurgard va changer de statut et devenir en mars 2023 une REIT britannique. C’est ce qu’a annoncé le spécialiste du stockage mardi soir, suite à son assemblée générale.

La proposition a été votée et avalisée par 93,5 pour cent des actions représentées lors de l’AG. Tous les autres points à l'ordre du jour ont été approuvés.

En devenant une REIT basée à Guersney, l'entreprise espère réduire sa charge fiscale, avait commenté Shurgard en novembre dernier.

L’action continuera d’être négociée sur Euronext Bruxelles.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Le Bel20 clôture de peu dans le rouge

(ABM FN) Nouvelle séance atone ce mardi à la bourse de Bruxelles, où le Bel20, en manque de catalyseur, a perdu 0,1 pour cent à 3.731 points.

Assurément, l’hésitation continue de dominer sur les bourses, dans l’attente des décisions sur les taux de la Fed et de la BCE la semaine prochaine.

En parlant de taux justement, la Banque centrale d’Australie a relevé une nouvelle fois les siens ce mardi, de 25 points de base, laissant clairement entendre que le processus d’ajustement n’était pas terminé.

Selon Bernard Keppenne, "ce message est venu rappeler, pour ceux qui l’avaient oublié, que les hausses de taux ne sont pas terminées".

L’économiste de CBC Banque pointe en particulier les Etats-Unis, "où le taux de chômage et deux autres indicateurs sont venus rappeler que l’économie était solide et capable d’encaisser d’autres hausses de taux".

Wall Street a d’ailleurs chuté hier soir à l’annonce de l'indice ISM mesurant l’activité du secteur des services et des commandes à l’industrie, qui est ressorti supérieur aux attentes. 

Du côté des déclarations marquantes du jour, l’économiste en chef de la Banque centrale européenne Philip Lane a fait savoir dans la presse italienne que la BCE devra encore relever ses taux à plusieurs reprises afin de juguler l’inflation.

Si Lane note que beaucoup a déjà été fait dans le processus de resserrement monétaire, il se dit "raisonnablement optimiste quant au fait que le pic d’inflation soit proche".

En Belgique, le Bureau du Plan a publié ses dernières prévisions en la matière, disant anticiper une inflation de 9,6 pour cent pour l’année en cours, laquelle devrait être ramenée à 5,3 pour cent en 2023.

A noter qu'en marge des hausses de taux visant à freiner l’inflation et l’activité économique, le pétrole poursuit sa glissade. Ainsi, le Brent de la mer du Nord a encore lâché plus de 2 pour cent sous les 81 dollars le baril.

Sur le marché des changes, la paire euro/dollar est restée globalement stable ce mardi, à 1,052 dollar pour un euro. 

Du côté de l’obligataire, le dix ans allemand se tassait de huit points de base à l’heure d’écrire ces lignes, à 1,79 pour cent, là où son homologue belge de maturité similaire pointait à 2,4 pour cent.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, KBC a signé avec un gain de 1,4 pour cent la plus nette hausse de la séance. 

UCB a lâché pour sa part 0,6 pour cent. Barclays est passé à l’achat sur l’action du laboratoire ce matin alors qu’hier, Morgan Stanley avait placé la valeur sur sa liste de vente. Les deux banques divergent visiblement sur le succès du bimekizumab aux États-Unis.

Barclays a par ailleurs relevé l'objectif de cours pour Argenx de 405,00 à 450,00 euros, et a maintenu sa recommandation à "sur-pondérer". L’action de la biotech a perdu 0,8 pour cent à 372,6 euros.

Au sein du BelMid, Fagron a gagné 1,2 pour cent. L'investisseur néerlandais bien connu Geert Schaaij a recommandé l’action du fournisseur de pharmacie à ses lecteurs. "Une excellente opportunité se présente actuellement pour prendre une participation dans une société de croissance défensive à une valorisation relativement faible", a-t-il argumenté.

Orange Belgium a pris 2 pour cent, là où en bas de tableau en revanche, Euronav a chuté de 6,6 pour cent.

Dans le BelSmall, mention spéciale à Nyxoah qui a gagné 4,1 pour cent, là où Onward Medical a abandonné 4,5 pour cent.

Wall Street

A la clôture des indices européens, le rouge était une nouvelle fois de mise à New York, où l’indice principal  S&P reculait de 1,2 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mercredi 14 décembre 2022.

MERCREDI 7 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 8 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

VENDREDI 9 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 12 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 13 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 14 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Vers une ouverture prudente à Wall Street

(ABM FN) Les bourses américaines se dirigent vers une ouverture proche de l’équilibre ce mardi. A une demi-heure de l’ouverture, les contrats à terme sur le S&P 500 étaient légèrement dans le vert, là où l'indice Dow Jones perdait légèrement du terrain.

Wall Street reste en difficulté depuis le bon rapport sur l'emploi publié la semaine dernière, lequel a ravivé les inquiétudes concernant la politique de taux d'intérêt sévère de la Réserve fédérale.

"En fin de compte, il est plus important de savoir quel est le taux plafond des taux que de savoir à quelle vitesse la Fed atteindra ce point. Le marché du travail plus tendu que prévu, conjugué à un contexte commercial instable, donne plus de poids au camp qui table sur un taux d'intérêt de 5 pour cent", ont commenté les analystes de SPI Asset Management.

Le taux des fonds fédéraux se situe actuellement entre 3,75 et 4,00 pour cent. Mercredi prochain, la Fed les relèvera à nouveau, probablement de 50 points de base.

Se référant à un graphique de l'indice S&P 500, les commentateurs de MarketEar.com suggèrent qu'une grande partie de la récente reprise depuis le creux de la mi-octobre a été motivée par le besoin des investisseurs de couvrir leurs positions courtes. Il n'y aurait dès lors pas de fondamentaux haussiers. MarketEar.com a également averti que le marché est de moins en moins liquide à l'approche de Noël.

Sur le plan macroéconomique, la journée s'annonce calme, avec seulement la balance commerciale américaine à l'ordre du jour. En octobre, les exportations ont diminué de 0,7 pour cent en glissement mensuel et les importations ont augmenté de 0,6 pour cent. Le déficit commercial s'est creusé de plus de 5 pour cent pour atteindre plus de 78 milliards de dollars. Cela signifie que l'augmentation a été moins importante que ce que les analystes avaient prévu.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0518 à l'heure du déjeuner, tandis que le pétrole WTI reculait d’un pour cent.

Actualités des entreprises

PepsiCo va supprimer des centaines d'emplois au sein de son siège nord-américain, a rapporté le Wall Street Journal sur la base de sources privilégiées et de documents internes. L'action n’a que peu réagi à la nouvelle en avant-bourse.

GameStop aurait entamé une nouvelle série de licenciements, a rapporté Axios lundi soir sur la base d’une source proche du dossier et des profils LinkedIn mis à jour d'un certain nombre d'employés licenciés de la société. Axios n'a pas pu confirmer l'ampleur de cette série de licenciements. GameStop publiera ses résultats mercredi soir. L'action est attendue en hausse cet après-midi.

Selon la chaîne de télévision CNBC, Taiwan Semiconductor Manufacturing Co va ouvrir une deuxième usine de fabrication de puces dans l'État américain de l'Arizona. L'investissement serait de 28 milliards de dollars, alors que TSMC a déjà investi 12 milliards de dollars dans une usine en Arizona. Il s'agit de l'un des plus gros investissements réalisés par une entreprise étrangère dans l'histoire des États-Unis, selon CNBC, et le plus important jamais réalisé en Arizona.

L'action BioVie était en hausse de 9 pour cent en avant-bourse, après l'annonce de résultats d'étude positifs pour un traitement potentiel contre les maladies de Parkinson et d'Alzheimer.

Clôture sur Wall Street

L'indice principal S&P 500 a perdu 1,8 pour cent lundi, à 3.998,84 points, l'indice Dow Jones a perdu 1,4 pour cent à 33.947,10 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 1,9 pour cent à 11.239,94 points.   

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Mise à jour boursière: Bruxelles en légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles enregistre un gain de 0,3 pour cent mardi après-midi, à 3.745,38 points.

C'est une journée calme à Bruxelles, avec peu de nouvelles directionnelles.

Dans l'indice principal, UCB est en tête après une recommandation d'achat de la part de Barclays. Morgan Stanley a placé le titre sur la liste de vente lundi. Les deux banques divergent sur le succès du bimekizumab aux États-Unis. L'action est en hausse de 1,5 pour cent.

Aperam et Ageas gagnent environ un pour cent. En revanche, Sofina et Proximus perdent 1,5 et 2 pour cent, tandis que VGP est en baisse de 3 pour cent.

Sur la deuxième ligne, Fagron gagne 2 pour cent. L'investisseur néerlandais bien connu Geert Schaaij a recommandé cette action à ses lecteurs. "Une excellente opportunité se présente actuellement pour prendre une participation dans une société de croissance défensive à une valorisation relativement faible."

Les gains de Fagron sont compensés par une perte de près de 5 pour cent pour Econocom et Euronav.

Nyxoah et Biocartis gagnent 5,5 et 2 pour cent dans le Bel Small, tandis qu'Onward chute de près de 4 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les bourses européennes en baisse à la mi-journée

(ABM FN) Les marchés boursiers européens étaient en baisse mardi dans l'attente de savoir dans quelle mesure les bons résultats aux États-Unis affecteront la politique de taux d'intérêt de la Réserve fédérale, qui prendra une décision sur les taux d'intérêt la semaine prochaine.

L'indice principal STOXX Europe 600 enregistre une perte de 0,6 pour cent mardi vers midi,  à 439,10 points. Le DAX allemand enregistre une baisse de 0,2 pour cent à 14.423,50 points. Le CAC 40 français enregistre une perte de 0,5 pour cent avec 6.665,78 points. L'indice britannique FTSE baisse de 0,4 pour cent à 7.539,34 points.

"Les données du secteur des services américains, étonnamment fortes, ont amené le marché à prévoir de nouvelles hausses des taux d'intérêt par la Fed", ont déclaré les analystes de SEB. "Cela déprime actuellement le cours des actions".

Parallèlement, les espoirs de réouverture de l'économie chinoise apportent un certain soutien aux marchés boursiers, a déclaré Kenny Wen, analyste chez KGI Securities à Singapour. "Les marchés boursiers resteront volatils, car la Chine semble se préparer à une éventuelle réouverture de l'économie", a déclaré  Wen. "Les investisseurs hésitent entre prendre des bénéfices et acheter sur le creux de la vague."

Le pétrole est devenu moins cher mardi. Le contrat a terme West Texas Intermediate pour livraison en janvier était en baisse de 1 pour cent à 76,14 dollars, tandis que le contrat a terme Brent pour livraison en février a été payé a 81,75 dollars, soit une baisse de de 1 pour cent.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0499. En début de la séance boursière, la paire de devises évoluait à 1,0487 et à 1,0490, lors de la clôture des bourses américaines lundi.

Actualités des entreprises

À Paris, l'action Eurofins Scientific enregistre la plus forte baisse, avec une perte de 2,2 pour cent. L'action Bouygues enregistre la plus forte hausse  avec 1,1 pour cent,

À Francfort, l'action Fresenius MedicalCare enregistre la plus forte baisse, perdant 3,3 pour cent, et l'action PUMA quant à elle, progresse de  1,1 pour cent, enregistrant ainsi la plus forte hausse.

A Bruxelles, UCB a fait figure d'exception après la recommandation d'achat de Barclays. Morgan Stanley a placé le titre sur la liste de vente lundi. Les deux banques divergent sur le succès du bimekizumab aux États-Unis. L'action augmente de 1,9 pour cent.

Contrat à terme sur Wall Street

Les bourses américaines devraient ouvrir en baisse mardi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en baisse de 0,1 pour cent.

L'indice principal S&P 500 a perdu 1,8 pour cent lundi, à 3.998,84 points, l'indice Dow Jones a perdu 1,4 pour cent à 33.947,10 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 1,9 pour cent à 11.239,94 points.    

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: UCB prend la tête du Bel20

(ABM FN) En fin de matinée, la bourse de Bruxelles affichait une hausse de 0,3 pour cent mardi à 3.743,38 points.

En tête de liste, UCB, qui était encore recommandé à la vente lundi, est de nouveau recommandé à l'achat aujourd'hui.

Sinon, c'est une journée tranquille, avec des agendas d'entreprise et macro plus ou moins vides.

Les bons chiffres de l'économie américaine amènent les investisseurs à douter que la Réserve fédérale augmente effectivement les taux d'intérêt de manière moins agressive.
"Les données du secteur des services américains, étonnamment fortes, ont amené le marché à prévoir de nouvelles hausses des taux d'intérêt par la Fed", ont déclaré les analystes de SEB. "Cela déprime actuellement le cours des actions".

Parallèlement, les espoirs de réouverture de l'économie chinoise apportent un certain soutien aux marchés boursiers, a déclaré Kenny Wen, analyste chez KGI Securities à Singapour. "Les marchés boursiers resteront volatils, car la Chine semble se préparer à une éventuelle réouverture de l'économie", a déclaré  Wen. "Les investisseurs hésitent entre prendre des bénéfices et acheter sur le creux de la vague."

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0499.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, UCB est en tête après une recommandation d'achat de la part de Barclays. Morgan Stanley a placé le titre sur la liste de vente lundi. Les deux banques divergent sur le succès du bimekizumab aux États-Unis. L'action est en hausse de 1,5 pour cent.

En outre, les actions Umicore et Ageas gagnent 1,7 et 1,2 pour cent.

Colruyt et VGP chutent de 1,5 et 1,7 pour cent.

Sur la deuxième ligne, Fagron gagne 2,7 pour cent. L'investisseur néerlandais bien connu Geert Schaaij a recommandé cette action à ses lecteurs. "Une excellente opportunité se présente actuellement pour prendre une participation dans une société de croissance défensive à une valorisation relativement faible."

Le gain de Fagron a été compensé par une perte de 3,5 pour cent pour Econocom.

Nyxoah et Jensen gagnent 3,5 et 3,4 pour cent dans le Bel Small, tandis qu'Onward perd 3,7 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Barclays relève l'objectif de cours pour Argenx

(ABM FN) Barclays a relevé l'objectif de cours pour Argenx de 405,00 à 450,00 euros mardi, et a maintenu la recommandation Sur-pondérer.

Selon les analystes de Barclays, Argenx s'est révélé être l'une des histoires à succès du secteur biotechnologique européen ces dernières années, notamment depuis le lancement de Vyvgart, qui générera 400 millions de dollars de chiffres d'affaires la première année dans le traitement de la maladie musculaire Myasthenia Gravis.

Cependant des doutes subsistent quant au rapport risque/rendement. Les premiers résultats de l'étude sur le CIDP sont prévus pour le premier trimestre de 2023. Après avoir analysé le potentiel de Vyvgart pour le traitement de la maladie musculaire CIDP, Barclays reste néanmoins optimiste quant à Argenx.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Barclays place UCB sur la liste d'achat

(ABM FN) Barclays a relevé la recommandation pour UCB de Pondérer en ligne à Sur-pondérer, et a augmenté l'objectif de cours de 80,00 à 120,00 euros.

Dès que le lancement de bimekizumab aux États-Unis sera effectif, les analystes de Barclays s'attendent à une forte réaction du cours de l'action, après que 2022 était une autre ‘annus horribilis’. Après le report du lancement aux États-Unis en mai dernier, l'action UCB était sous forte pression. Cela signifie également une détérioration des perspectives pour 2023, tant pour le chiffre d'affaires que pour les bénéfices.

Mais le sommet de tous ces problèmes a été atteint, estime l'analyste Charles Pitman. L'analyste pense que le bimekizumab sera disponible pour les patients américains à la mi-2023.  Pitman pense que le médicament pourrait atteindre un pic de chiffre d'affaires de 3,5 milliards d'euros, soit 0,2 milliard de plus que ce que Barclays avait précédemment prévu.

L'action UCB est en hausse de 2,3 pour cent mardi, à73,20 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles en légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a ouvert mardi en très légère hausse. Peu après la cloche d'ouverture, l'indice Bel20 augmentait de 0,1 pour cent pour atteindre 3.738,62 points.

UCB enregistre la plus forte hausse de l'indice principal, avec un gain de 2,0 pour cent. Le trader Bert van der Pol de Today's Group a vu Barclays émettre une recommandation d'achat pour UCB, tandis que Morgan Stanley a placé le titre sur la liste de vente lundi.

En outre, AB InBev gagne 0,5 pour cent et Aperam gagne également un demi pour cent.

Les actions VGP et Sofina enregistrent les plus fortes baisses avec des pertes de 0,8 et 1,6 pour cent.

Sur la deuxième ligne, Fagron gagne 0,8 pour cent. L'investisseur néerlandais bien connu Geert Schaaij a recommandé l'action à ses lecteurs. Euronav, en revanche, perd 3,5 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Nyxoah gagne 3,5 pour cent et Jensen Group 3,4 pour cent. Onward Medical chute de 3,1 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles attendue en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles est attendue en légère baisse mardi, après les fortes pertes enregistrées à Wall Street lundi soir.

Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 indiquaient une perte de plusieurs dixièmes de pour cent environ une heure avant la cloche d'ouverture.

Lundi, le Bel20 avait déjà débuté la semaine boursière avec prudence, perdant un demi pour cent à un niveau de clôture de 3.733 points. À Wall Street, l'indice principal S&P 500 était en baisse de 1,8 pour cent à la clôture lundi soir.

Une croissance plus forte que prévu du secteur des services américains en novembre, selon l'ISM, a alimenté les craintes des investisseurs que la Réserve fédérale relève les taux d'intérêt de manière plus agressive dans le courant du mois, afin de tenter de juguler l'inflation. Ces chiffres font suite à un rapport sur l'emploi américain plus fort que prévu, qui a été publié vendredi.

Le rendement obligataire américain à 10 ans a augmenté de 10 points de base pour atteindre 3,60 pour cent lundi en réaction aux chiffres de ISM, tandis que les actions ont été vendues, les technologies étant relativement en difficulté.

"Il est clair que les marchés d'actions cherchent à se lancer dans un rallye de fin d'année, mais cela dépend fortement de la maîtrise de l'inflation", a déclaré Peter Essele, gestionnaire d'actifs chez Commonwealth Financial Network.

Après le discours prononcé mercredi dernier par le président de la Fed, Jerome Powell, les investisseurs avaient encore l'impression que la Réserve fédérale considérerait comme appropriée une hausse des taux de 50 points de base la semaine prochaine. Il s'agirait d'un recul par rapport à une série de quatre augmentations consécutives de 75 points de base.

La bourse des valeurs technologiques Nasdaq, très sensible aux mouvements des taux d'intérêt, était encore en hausse de 4,4 pour cent mercredi dernier après les commentaires de Powell. Pour l'année en cours, la perte est maintenant de plus de 28 pour cent.

Ce matin, la Reserve Bank of Australia a relevé ses taux d'intérêt de 25 points de base pour la troisième fois consécutive, pour les porter à 3,10 pour cent. Le dollar australien a rebondi après la décision sur les taux d'intérêt.

La banque a réaffirmé mardi que l'inflation reste élevée, à 6,9 pour cent en octobre. La RBA s'attend donc à une nouvelle hausse des taux d'intérêt dans un avenir proche.

La bourse de Sydney est en baisse d'un demi pour cent ce matin, tandis que Hong Kong et Séoul perdent environ un pour cent. La bourse de Tokyo reste dans le vert, avec un gain  de quelques dixièmes de pour cent.

Les contrats à terme sur le pétrole américain sont également stables ce matin, après avoir chuté de près de quatre pour cent lundi soir à New York, à 76,93 dollars le baril. Cela place les contrats à terme à peine au-dessus du plancher de 2022, établi au début de la semaine dernière.

L'agenda macroéconomique est pratiquement vide aujourd'hui, et il n'y a pas non plus de résultats d'entreprise.

Actualités des entreprises

Le fondateur François Fornieri a informé Mithra que sa participation dans la société est passée sous la barre des 20 pour cent en raison de la dilution.

Agfa Radiology Solutions va augmenter les prix de ses produits médicaux à l'échelle mondiale. Les augmentations de prix commenceront avec 5 pour cent et pourraient dépasser 10 pour cent.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P 500 a perdu 1,8 pour cent à 3.998,84 points lundi, l'indice Dow Jones a perdu 1,4 pour cent à 33.947,10 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 1,9 pour cent à 11.239,94 points.    

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mardi 13 décembre 2022.

MARDI 6 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 7 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 8 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

VENDREDI 9 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 12 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 13 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Fornieri sous les 20 pour cent dans Mithra

(ABM FN) François Fornieri a notifié à Mithra qu’il détenait désormais moins de 20 pour cent du capital de l’entreprise. C’est ce qu’a annoncé lundi soir le laboratoire liégeois axé sur la santé féminine.

Dans le cadre d'une dilution, la participation de Fornieri, l'un des fondateurs de Mithra, a baissé sous ce seuil légal le 30 novembre 2022.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Agfa Radiology Solutions augmente ses prix dans le monde entier

(ABM FN) La division 'Radiology Solutions' d’Agfa Gevaert va augmenter les prix de ses produits médicaux dans le monde entier. C’est ce qu’a annoncé le spécialiste belge de l’imagerie lundi soir par voie de communiqué.

Agfa note qu'en raison de l'inflation, ses coûts ont augmenté de manière "substantielle" tout au long de l’année 2022.

Afin de maintenir les niveaux de qualité et de service, le groupe estime donc que ses prix doivent augmenter.

Les augmentations de prix seront au minimum de 5 pour cent et pourraient dépasser les 10 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Le Bel20 clôture dans le rouge, miné par UCB et Proximus

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé dans le rouge ce lundi, à l’image du Bel20 qui a lâché 0,5 pour cent à 3.733 points.

"Les investisseurs sont tiraillés entre les nouvelles sanitaires encourageantes en provenance de Chine, avec de potentiels nouveaux allègements des mesures ce mercredi, et l’incertitude qui entoure la réunion de Fed la semaine prochaine", a commenté dans un entretien accordé à ABM Financial News, Bernard Keppenne de CBC Banque.

"Le positionnement de la Fed sur les taux reste la grande incertitude", affirme l’économiste, qui souligne que "les excellents chiffres de l’emploi publiés vendredi ont renforcé les craintes de voir une Banque centrale américaine maintenir le cap dans son processus de resserrement monétaire agressif".

"Les marchés attendent dès lors de pied ferme le discours de Jerome Powell la semaine prochaine", ajoute Keppenne, selon qui le niveau des taux attendus pour l’année prochaine sera relevé autour des 5,375 pour cent, contre 4,65 pour cent annoncé en septembre dernier.

L’économiste observe aussi l'existence de craintes de poussées inflationnistes si le baril de pétrole devait repartir à la hausse, et ce alors que le cartel de l’OPEP et ses alliés ont annoncé maintenir leur quota de réduction de la production. Bernard Keppenne rappelle au passage que l’Europe n’importe plus depuis ce lundi du pétrole russe par pipeline.

En début de soirée, le Brent perdait 0,7 pour cent autour des 85 dollars le baril, en marge d’une session très volatile. Sur le marché du gaz, le contrat TTF néerlandais, référence pour les prix européen, évoluait pour sa part à l'équilibre à 135 euros le mégawathheure.

Pour les jours à venir, les catalyseurs ne sont pas légion. ''Il y a certes la réunion des Banques centrales australienne et canadienne, qui devraient maintenir le cap, avec de nouvelles hausses de taux toutefois modérées", note Benard Keppenne.

Sur le marché des changes, la monnaie unique restait ancrée au-dessus des 1,05 dollar pour 1 euro. Sur le marché obligataire, le dix ans allemand est resté relativement inchangé à 1,88 pour cent. A noter que la campagne des bons d’Etat de décembre, clôturée vendredi, a permis à l’Etat belge de récolter un maigre 48,6 millions d’euros.

A Wall Street, Tesla perdait plus de 5 pour cent en début de soirée. Selon des informations de presse, le constructeur 100 pour cent électrique entendrait réduire de 20 pour cent la production de son Model Y dans son usine de Shanghaï.

Actions en hausse et en baisse

Au sein de l’indice principal, WDP a pris 2,1 pour cent. Ce matin, Degroof Petercam a retiré l’action du spécialiste de l’immobilier logistique de sa liste de vente, relevant la recommandation "à conserver".

KBC Securities a abaissé son objectif de cours de Aedifica de 133,00 à 104,00 euros, et celui de Cofinimmo de 150,00 à 111,00 euros. La recommandation d'achat reste de mise pour les deux valeurs de l'immobilier, qui ont gagné respectivement 2,2 et 0,9 pour cent.

Sale temps en revanche pour UCB, lesté de 3,3 pour cent à la clôture. En toile de fond, Morgan Stanley a revu à la baisse de 105,00 à 74,00 euros son objectif de cours sur le laboratoire, en raison des inquiétudes entourant son médicament Bimzelx. Le courtier est désormais à vendre sur le dossier.

En bas de tableau, Proximus a perdu pour sa part 4,5 pour cent.

Les valeurs telecoms étaient aussi à la traine dans le BelMid, Orange Belgium et Telenet perdant respectivement 2,2 et 4,1 pour cent.

Mention spéciale en revanche à la holding Bredenrode qui a bondi de 6,6 pour cent, suivi par Euronav, en hausse de 4,2 pour cent.

Au sein du Bel Small, Vastned Retail Belgium a pris 4,5 pour cent, là où Belysse, anciennement Balta, a chuté de 6,1 pour cent.

Wall Street

A la clôture des indices européens, le rouge était de mise à New York, où l’indice principal reculait de 1,2 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mardi 13 décembre 2022.

MARDI 6 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 7 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 8 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

VENDREDI 9 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 12 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 13 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Wall Street attendue en baisse

(ABM FN) Les bourses américaines se dirigent vers une ouverture en baisse lundi. Les contrats à terme sur le S&P 500 étaient en baisse de 0,6 pour cent, près d'une demi-heure avant la cloche d'ouverture.

Les investisseurs entament une nouvelle semaine avec prudence, après une clôture prudente aussi avant le week-end. Les derniers chiffres de l'emploi aux États-Unis ont suscité des doutes quant à la trajectoire des taux d'intérêt de la Réserve fédérale. Le marché espère des mesures de taux d'intérêt moins importantes de la part de la banque centrale, après que le président Jerome Powell ait semblé y faire allusion.

"Les acteurs du marché avaient espéré un ralentissement du marché du travail américain. Mais les chiffres de l'emploi ont été meilleurs que prévu. En outre, les salaires horaires ont augmenté, alimentant les craintes d'une accélération de la spirale salaires-prix. Pourtant, selon CME Group, les investisseurs s'attendent à un relèvement inchangé des taux d'intérêt de 50 points de base lors de la dernière réunion de l'année, le 14 décembre", a déclaré Salah Bouhmidi, analyste de marché chez IG.

Selon Michael Hewson chez CMC Markets, on ne sait toujours pas ce que la Fed fera en janvier.

Les analystes de Nomura tempèrent l'optimisme sur les allègements éventuels de la politique stricte concernant le coronavirus. Comme l'économie chinoise continue de s'ouvrir, le nombre d'infections va également augmenter et, par conséquent, le nombre de décès augmente à nouveau. La question est de savoir comment Pékin va gérer cela. Et cela va créer de la volatilité, prévoit la banque japonaise.

L'OPEP+ a annoncé dimanche qu'elle maintenait ses accords de production, alors que l'on craignait auparavant qu'elle n'augmente sa production, face au boycott européen du pétrole et au plafonnement du prix du pétrole russe en vigueur depuis aujourd'hui.

"Il reste maintenant à voir si le président Poutine répondra par une contre-action au boycott et au plafonnement des prix. Il faudra voir cela dans les prochains jours", a déclaré Hans van Cleef, économiste spécialiste de l'énergie chez ABN AMRO. Le pétrole WTI était 2,5 pour cent plus cher lundi.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0576 lundi après-midi. Sur le plan macroéconomique américain, les données sur les achats de novembre et les commandes d'usine d'octobre sont à l'ordre du jour aujourd'hui.

Actualités des entreprises

Les actions chinoises cotées à New York s'apprêtent à ouvrir en hausse lundi, la Chine continuant d'assouplir ses mesures d'encadrement. L'action Alibaba est en hausse d'environ 4 pour cent, en avant-bourse et Nio d'environ 6 pour cent.

Une bonne séance boursière est promise aux actions des casinos. L'assouplissement des règles strictes concernant le coronavirus est positif pour l'entreprise du jeu qu'est Macao. L'action Wynn Resorts est en hausse de 3 pour cent, en avant-bourse.

L'action Credit Suisse, coté en bourse aux Etats-Unis, progresse de 2,5 pour cent à l'ouverture lundi. La nouvelle banque d'investissement de Credit Suisse peut compter sur un investissement de plus d'un milliard de dollars de la part du prince héritier saoudien et d'autres personnes.

Tesla prévoit de réduire la production à Shanghai d'environ 20 pour cent en décembre en raison de la baisse de la demande en Chine. C'est ce qu'ont rapporté les agences de presse Reuters et Bloomberg lundi. L'action Tesla devrait ouvrir en baisse de plus de 4 pour cent lundi.

L'entreprise de vêtements VF Corp, connue pour ses marques telles que Vans, Eastpak et Timberland, perd environ 7 pour cent ce matin après une réduction des perspectives et le départ de son PDG.

Grâce à la hausse des prix du pétrole, les actions Exxon Mobil et Chevron sont attendues en hausse jusqu'à un pour cent.

Clôture sur Wall Street

Wall Street a terminé la journée de vendredi divisée. Le S&P 500 a perdu 0,1 pour cent à 4.071,70 points, l'indice Dow Jones a augmenté de 0,1 pour cent à 34.429,88 points et le Nasdaq a cédé 0,2 pour cent à une position de clôture de 11.461,50 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles en légère baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles enregistre une légère baisse de 0,1 pour cent lundi après-midi.

Sur le plan macroéconomique, les investisseurs ont eu un aperçu de l'état du secteur européen des services. Le secteur des services de la zone euro a enregistré en novembre une contraction plus marquée qu'un mois auparavant. En revanche, l'industrie manufacturière a connu une amélioration le mois dernier, mais continue de se contracter, comme l'a montré l'enquête de la semaine dernière.

Les chiffres des achats aux États-Unis suivront cet après-midi.

Dans l'indice principal, l'action Aperam est encore toujours en tête avec un gain de 2,7 pour cent. Umicore est également en hausse de près de 2,2 pour cent. Degroof Petercam a retiré WDP de la liste de vente et a relevé la recommandation à Conserver. L'action WDP gagne 2,1 pour cent.

L'action UCB perd 4,2 pour cent. Morgan Stanley a donné la recommandation Sous-pondérer pour UCB, en raison des inquiétudes concernant Bimzelx, et a abaissé la valeur de l'action à 74 euros.

L'action Proximus est également en baisse de 3,9 pour cent, et sur la deuxième ligne, les actions Orange Belgium et Telenet sont en baisse de plus de 2,5 pour cent. Econocom baisse jusqu'à 2,7 pour cent.

Dans le Bel Mid, l'action Brederode prend la tête avec un gain de 4,8 pour cent, suivi d'Euronav avec 3,5 pour cent.

Biocartis se redresse de 6,9 pour cent après la baisse du cours de la semaine dernière. Vastned Retail Belgium gagne plus de 5,6 pour cent, mais Nyxoah chute de 5,4 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Morgan Stanley met UCB sur la liste de vente

(ABM FN) Morgan Stanley a donné la recommandation Sous-pondérer pour l'action UCB, car le moteur de croissance Bimzelx a toujours peu de succès en Europe et les analystes voient de meilleures opportunités dans d'autres actions.

L'objectif de cours d'UBC a ainsi été abaissé de 105,00 à 74,00 euros.

Le moteur essentiel de la croissance d'UCB est le Bimzelx, mais ce traitement a été lent à être adopté en Europe et Morgan Stanley voit également des risques pour son lancement aux États-Unis.

Les analystes de la banque voient également peu de moteurs pour le cours de l'action dans les 12 prochains mois. Ils comptent sur une nouvelle année d'investissements, au cours de laquelle la rentabilité sera mise sous pression par la hausse des coûts.

Les chiffres des ventes européennes de Bimzelx dans le psoriasis ne montrent pas encore d'accélération, de sorte que les analystes pourraient devoir revoir leurs attentes à la baisse. Ce n'est qu'à partir du second semestre 2024, avec trois indications supplémentaires aux États-Unis, que le potentiel commercial sera débloqué, pense la banque.

Si l'approbation de Bimzelx aux États-Unis est retardée, ou si le lancement du médicament aux États-Unis ne s'accélère pas, Morgan Stanley prévoit des réductions fermes des estimations de bénéfices.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les bourses européennes divisées à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes enregistrent des résultats en demi-teinte vers midi. Le Stoxx Europe 600 perd 0,1 pour cent à 443,01 points, le DAX allemand perd 0,5 pour cent à 14.465,11 points, le CAC 40 français cède 0,3 pour cent à 6.723,01 points et le FTSE 100 britannique progresse de 0,3 pour cent à 7.581,23 points.

Les investisseurs entament une nouvelle semaine avec prudence, après une clôture prudente aussi avant le week-end. Les derniers chiffres de l'emploi aux États-Unis ont suscité des doutes quant à la trajectoire des taux d'intérêt de la Réserve fédérale. Le marché espère des mesures de taux d'intérêt moins importantes de la part de la banque centrale, après que le président Jerome Powell ait semblé y faire allusion.

Selon Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets, une hausse des taux de 50 points de base la semaine prochaine est désormais supposée, mais l'incertitude demeure quant à la suite des événements.

La bonne nouvelle pour les marchés est qu'en Chine, les mesures contre le coronavirus sont assouplies malgré une augmentation du nombre d'infections, a déclaré Hewson. Les données relatives aux achats ont montré que le secteur des services de la Chine s'est contracté le mois dernier.

L'OPEP+ a annoncé dimanche qu'elle maintenait ses accords de production, alors que l'on craignait auparavant qu'elle n'augmente sa production, face au boycott européen du pétrole et au plafonnement du prix du pétrole russe en vigueur depuis aujourd'hui.

"Il reste maintenant à voir si le président Poutine répondra par une contre-action au boycott et au plafonnement des prix. Il faudra voir cela dans les prochains jours", a déclaré Hans van Cleef, économiste spécialiste de l'énergie chez ABN AMRO.

L'euro/dollar s'échangeait en légère baisse à 1,0538 lundi. Les données européennes sur les achats ont montré une contraction du secteur des services en novembre dans toutes les grandes économies ce matin. L'indice des directeurs d'achat de la zone euro s'est établi à 48,5 en novembre contre 48,6 en octobre. L'indice est ainsi à son plus bas niveau depuis 21 mois.

L'économiste Chris Williamson de S&P Global voit une plus grande probabilité de récession dans la zone euro, mais le ralentissement économique reste limité.

"Les fabricants voient déjà les premiers effets positifs des améliorations apportées à la chaîne d'approvisionnement et au secteur des services", a déclaré Williamson.

Toujours sur le plan macroéconomique ce matin, il a été révélé que les ventes au détail de la zone euro ont diminué en octobre, tandis que l'inflation en Turquie s'est quelque peu refroidie pour la première fois depuis plus d'un an. Toutefois, avec plus de 84 pour cent, l'inflation turque reste très élevée.

Actualités des entreprises

JPMorgan Research a désigné Ahold Delhaize comme l'investissement le plus équilibré parmi les détaillants alimentaires européens. L'objectif de cours a été abaissé, et la recommandation Sur-pondérer est maintenue. JPMorgan était également positif sur Tesco. L'action Ahold Delhaize évolue en légère baisse et Tesco gagne un demi pour cent.

Kepler Cheuvreux a réduit la recommandation pour JDE Peet's de 38,00  à 35,00 euros, et a maintenu la recommandation d'achat. Il devient plus difficile de continuer à augmenter les prix en Europe, car les prix du café vert en grains sont en baisse, tandis que les volumes sont sous pression, après que la crise du coronavirus ait fait exploser la demande. L'action JDE Peet's a également été sous pression la semaine dernière. L'action est en baisse d'environ 4 pour cent, lundi.

L'action Deutsche Bank est en tête du DAX, avec un gain de plus de 2 pour cent. Les actions automobiles se portent également bien à Francfort. Volkswagen est en hausse d'un pour cent. Bayer est en baisse de 2,5 pour cent.

A Paris, les actions financières et les constructeurs automobiles sont également en hausse. ArcelorMittal enregistre cependant la plus forte hausse, avec un gain de 2 pour cent. Bouygues chute de 4 pour cent.

Contrats à terme sur Wall Street

Les bourses américaines devraient ouvrir en baisse lundi. Les contrats à terme sur le S&P 500 sont en baisse d'un demi pour cent en fin de matinée.

Wall Street a terminé la journée de vendredi divisée. Le S&P 500 a perdu 0,1 pour cent à 4.071,70 points, l'indice Dow Jones a augmenté de 0,1 pour cent à 34.429,88 points et le Nasdaq a cédé 0,2 pour cent à une position de clôture de 11.461,50 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles en légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles évoluait en légère hausse lundi matin.

En fin de matinée, l'indice Bel20 était en hausse de 0,1 pour cent, à 3.759,10 points.
La matinée est relativement calme pour l'instant. Les chiffres concernant les directeurs d'achat donnent un peu de couleur. Et les investisseurs sont optimistes, car un certain nombre de villes chinoises assouplissent les mesures strictes de contrôle.

Sur le plan macroéconomique, les investisseurs ont eu un aperçu de l'état du secteur européen des services. Le secteur des services de la zone euro a enregistré en novembre une contraction plus marquée qu'un mois auparavant. En revanche, l'industrie manufacturière a connu une amélioration le mois dernier, mais continue de se contracter, comme l'a montré l'enquête de la semaine dernière.

Selon Chris Williamson, économiste chez S&P Global, cette cinquième baisse consécutive des chiffres de production augmente la probabilité que la zone euro tombe en récession. Toutefois, le ralentissement économique reste limité, a anticipé l'économiste, avec une contraction prévue de 0,2 pour cent de l'économie de la zone euro. "Les fabricants voient déjà les premiers effets positifs des améliorations apportées à la chaîne d'approvisionnement et au secteur des services", a déclaré  Williamson.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0538.

L'OPEP+ a annoncé dimanche qu'elle maintenait ses accords de production, alors que l'on craignait auparavant qu'elle n'augmente sa production, face au boycott européen du pétrole et au plafonnement du prix du pétrole russe en vigueur depuis aujourd'hui.

"Il reste maintenant à voir si le président Poutine répondra par une contre-action au boycott et au plafonnement des prix. Il faudra voir cela dans les prochains jours", a déclaré Hans van Cleef, économiste spécialiste de l'énergie chez ABN AMRO.

Le pétrole WTI était 2 pour cent plus cher lundi.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, l'action Aperam est en tête avec un gain de 3 pour cent. WDP est également en hausse de près de 3 pour cent. Degroof Petercam a retiré WDP de la liste de vente et a relevé la recommandation à Conserver.

Les actions financières Ageas et KBC gagnent 1,5 et 2 pour cent.

L'action UCB perd 2,5 pour cent. Bert van der Pol, trader chez Today's Group, cite Morgan Stanley, qui a abaissé la recommandation pour le groupe pharmaceutique bruxellois à Sous-pondérer, avec un objectif de cours de 74 euros.

L'action Proximus est également en baisse de 2,5 pour cent, et sur la deuxième ligne, les actions Orange Belgium et Telenet sont en baisse de plus de 2 pour cent. Econocom baisse jusqu'à 3,5 pour cent.

Dans le Bel Mid, l'action Brederode prend la tête avec un gain de 5 pour cent, suivi d'Euronav avec 4 pour cent.

Biocartis se redresse de 5,5 pour cent après la baisse du cours de la semaine dernière. MDxHealth gagne plus de 4 pour cent, mais Onward chute de 2,5 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: KBC Securities abaisse l'objectif de cours pour Cofinimmo et Aedifica

(ABM FN) KBC Securities a abaissé lundi l'objectif de cours pour Aedifica et Cofinimmo.

Pour Aedifica, l'objectif de cours est passé de 133,00 à 104,00 euros et pour Cofinimmo de 150,00 à 111,00 euros.

La recommandation d'achat est de mise pour les deux actions, selon KBC Securities.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursièr: La Bel20 ouvre en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a ouvert en légère baisse ce lundi matin.

Le Bel20 a perdu 0,2 pour cent à 3.747,88 points.

Aperam est en tête de l'indice principal avec un gain de 0,8 pour cent, tandis que Proximus perd 1,4 pour cent

Dans le BelMid, IBA augmente de 2,1 pour cent. Orange Belgium chute de 2,2 pour cent et Telenet de 4,5 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Nyxoah augmente de 3,5 pour cent. Onward cède 2,4 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Une ouverture en légère baisse en vue pour le Bel20

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en légère baisse lundi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 indiquaient une perte de plusieurs dixièmes de pour cent environ une heure avant l’ouverture du marché.

Le vendredi dernier, le Bel20 a encore gagné un et demi pour cent pour clôturer à 3.754,22 points. Il s'agissait du septième gain hebdomadaire en huit semaines, une période au cours de laquelle l'indice a progressé de près de 400 points, et les investisseurs espèrent que d'autres semaines de gains suivront cette année, les dernières semaines de décembre ayant historiquement souvent favorisé les investisseurs.

Le sentiment positif de ces dernières semaines s'explique par le fait que les investisseurs estiment que l'inflation a atteint un pic pour le moment, ce qui permet aux banques centrales de modérer le rythme des hausses de taux d'intérêt.

Dans ce contexte, les investisseurs ont toutefois subi une déception vendredi. Malgré d'importantes vagues de licenciements, notamment dans le secteur des "grandes technologies" aux États-Unis, aucune fissure n'est encore apparue sur le marché du travail américain en novembre.

Le nombre d'emplois créés a été plus élevé que prévu, tandis que le taux de chômage est resté stable à 3,7 pour cent. En outre, le salaire horaire moyen a augmenté de 5,1 pour cent en glissement annuel pour atteindre 32,82 dollars, ce qui alimente encore les craintes d'une spirale salaires-prix.

"Avec une croissance des salaires supérieure à 5 pour cent et également une accélération de la croissance des salaires d'un mois sur l'autre, la Fed ne semble pas encore avoir en ligne de mire la croissance annualisée des salaires ciblée d'environ 3 pour cent que l'organe de décision considère comme nécessaire pour que l'inflation se situe autour de 2 pour cent", a déclaré Philip Marey, analyste de marché de Rabobank.

"De tels mouvements fournissent encore beaucoup de fourrage pour les hawks, dont le président de la Fed, Jerome Powell, fait partie, soit dit en passant. Immédiatement après la publication, le taux d'intérêt américain à 10 ans a donc connu une envolée", a dit Marey.

Les rendements américains à dix ans ont culminé à 3,64 pour cent vendredi, avant de retomber à 3,51 pour cent, ce qui rend négligeable la réaction finale des prix au rapport sur l'emploi. Il y a seulement un mois et demi, les rendements ont atteint un pic de 4,33 pour cent.

Wall Street a d'abord réagi assez négativement au rapport sur l'emploi, mais au cours de la journée, les pertes ont néanmoins été effacées, laissant les principaux indices à peine distancés en clôture.

Alors que sur les marchés boursiers occidentaux, tous les regards sont tournés vers la politique des taux d'intérêt, les investisseurs chinois s'intéressent principalement à la politique stricte du coronavirus, qui nuit actuellement de manière significative à la croissance économique.

Ce matin, par exemple, on a constaté que le secteur des services en Chine s'est encore plus contracté en novembre. L'indice des directeurs d'achat était de 48,4 en octobre et est tombé à 46,7 en novembre. Un indice supérieur à 50 indique une croissance, tandis qu'un indice inférieur à 50 signifie une contraction.

Plusieurs villes chinoises ont assoupli dimanche leur politique stricte en matière de coronavirus, ce qui laisse espérer que le président Xi Jinping va rouvrir davantage l'économie.

En conséquence, l'indice Hang Seng de Hong Kong a grimpé de plus de trois pour cent ce matin. Shanghai gagne un pour cent et demi. Les autres principaux indices asiatiques, en revanche, ne se détachent pas vraiment et montrent une image divisée.

Les investisseurs pétroliers vivent également entre espoir et crainte. Un assouplissement des mesures en Chine pourrait stimuler la demande d'or noir, et dimanche après-midi, l'OPEP+ a annoncé qu'elle maintiendrait la réduction de la production depuis début octobre.

Entre-temps, l'Union européenne a imposé un plafonnement du prix du pétrole russe à 60 euros le baril, qui prendra effet aujourd'hui. Poutine a déjà menacé de prendre des contre-mesures.

Ce matin, les contrats à terme sur le pétrole américain étaient plus ou moins stables, autour de 80 dollars le baril.

L'agenda d'aujourd'hui comprend les indices des directeurs d'achat pour le secteur des services dans la zone euro et dans les Amériques.

Nouvelles des entreprises

UCB pourrait monter, prévient le trader Bert van der Pol de Today's Group, après que Morgan Stanley a réduit sa recommandation pour la société pharmaceutique basée à Bruxelles à sous-pondérer avec un objectif de cours de 74 euros.

Azalis acquiert le distributeur de produits chimiques Chemiplas Agencies, qui opère en Australie, en Nouvelle-Zélande et dans le Pacifique Sud. Les détails financiers n'ont pas été communiqués.

Clôture sur Wall Street

Le S&P 500 a perdu 0,1 pour cent à 4.071,70 points vendredi, l'indice Dow Jones a augmenté de 0,1 pour cent à 34.429,88 points et le Nasdaq a cédé 0,2 pour cent à une position de clôture de 11 461,50 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Azelis rachète Chemiplas

(ABM FN) Azelis rachète le distributeur de produits chimiques Chemiplas Agencies, qui opère en Australie, en Nouvelle-Zélande et dans le Pacifique Sud. C'est ce que la société basée à Bruxelles a communiqué dans un communiqué.

Les détails financiers ne sont pas divulgués, mais l'acquisition représenterait une expansion significative de la présence d'Azelis dans la région Asie-Pacifique, ce qui est stratégique car elle renforce sa couverture du marché et son expertise en matière de formulations.

Chemiplas travaille avec plus de 200 producteurs de produits chimiques dans le monde, compte plus de 100 employés et plus de 1.900 clients.  

Azelis prévoit de réaliser l'acquisition avant la fin du premier trimestre 2023.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 12 décembre 2022.

LUNDI 5 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 6 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 7 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 8 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

VENDREDI 9 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 12 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Agenda boursier peu rempli de la semaine prochaine

(ABM FN) Les investisseurs sont confrontés à une semaine relativement calme. Il faut encore attendre la mi-décembre avant que les grandes banques centrales ne prennent leur dernière décision sur les taux d'intérêt cette année et le calendrier des entreprises se vide déjà de plus en plus vers la fin de l'année.

Lundi, les investisseurs pourront anticiper une série d'indices des directeurs d'achat du secteur des services.

La semaine dernière, le marché avait déjà eu un aperçu des chiffres des achats manufacturiers. En Chine, la contraction a été légèrement plus faible, comme en Europe. Au contraire, l'industrie manufacturière américaine est passée de la croissance à la contraction.  

Mardi, il y aura une décision sur les taux d'intérêt de la banque centrale d'Australie. Pour les décisions sur les taux d'intérêt de la Réserve fédérale américaine et de la Banque centrale européenne, nous devrons attendre les 14 et 15 décembre.

L'agenda de mardi comprend également les commandes d'usines allemandes et la balance commerciale américaine.

La balance commerciale chinoise et la production industrielle allemande suivront ensuite en milieu de semaine. Il y a également un chiffre de croissance de la zone euro, suivi un jour plus tard par la croissance au Japon. Ensuite, il y a aussi un chiffre d'inflation néerlandais. En Europe, l'inflation semble être à son apogée. Les demandes de chômage américaines suivront également ce jeudi.

Enfin, vendredi, il y aura les chiffres de l'inflation en Chine et la confiance des consommateurs américains.

Vers la fin de l'année, l'agenda de l'entreprise commence à devenir assez clair.

L'agenda aux Pays-Bas est vide, hormis une journée des investisseurs de Prosus mardi et une assemblée extraordinaire des actionnaires de Fastned mercredi.

L'agenda belge est complètement vide pour la semaine prochaine.

Au niveau international, il n'y aura quelques chiffres mercredi et jeudi. En milieu de semaine, il y aura les chiffres de Campbell Soup et d'Oracle, suivis un jour plus tard par ceux de Broadcom.

ABM Financial News
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Bruxelles espère un ralentissement des taux d'intérêt de la Fed

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a à peine augmenté la semaine dernière. En clôturant à 3.754,22 points vendredi, le Bel20 a gagné 1,2 pour cent sur une base hebdomadaire. La semaine dernière, l'indice principal a clôturé à 3.707 points, soit un gain d'un et demi pour cent.

La semaine a commencé par une confusion sur la politique chinoise concernant le coronavirus. Des manifestations ont eu lieu en Chine le week-end dernier contre ces mesures strictes, ce qui a suscité des interrogations quant à savoir si Pékin allait assouplir ou durcir ses mesures. Pour l'instant, la Chine semble mettre en œuvre avec prudence un certain assouplissement, vraisemblablement pour éviter de nouvelles protestations.

"Bien qu'il ne faille pas s'attendre à un changement de politique spectaculaire de la part des dirigeants [...], tout assouplissement modeste de la politique du zéro-covidant sera le bienvenu", a déclaré Craig Erlam, analyste de marché chez OANDA.

En milieu de semaine, le sentiment est devenu nettement plus positif après le discours du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, qui, selon Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING, a plus ou moins annoncé que les taux directeurs seraient relevés de 50 points de base dans le courant du mois.

Les données sur l'inflation américaine de cette semaine ont confirmé l'opinion de la Fed.

"Les déclarations de Powell semblent suffisantes pour donner des ailes aux actions et aux matières premières, du moins à court terme", estiment les analystes d'IG.

Powell a toutefois prévenu que le marché du travail devait encore se refroidir avant que la Fed ne soit vraiment convaincue que l'inflation est en déclin structurel, a noté IG.

Dans ce contexte, l'important rapport sur l'emploi américain de vendredi s'est avéré décevant, en particulier pour le marché qui espérait une moindre hausse des taux d'intérêt en décembre.

Les chiffres du département américain du travail ont montré que le nombre d'emplois américains a augmenté de 263.000 en novembre, alors que les économistes tablaient sur 200.000 nouveaux emplois. Le taux de chômage est resté inchangé à 3,7 pour cent, tandis que le salaire horaire moyen a augmenté de 5,1 pour cent en glissement annuel pour atteindre 32,82 dollars l'heure. Le taux de participation à la population active s'est établi à 62,1 pour cent.

"De tels mouvements fournissent encore beaucoup de fourrage pour les faucons, dont le président de la Fed, Jerome Powell, fait partie, soit dit en passant. Immédiatement après la publication, le taux d'intérêt américain à 10 ans a donc connu une flambée ", a déclaré Philip Marey, analyste de marché de Rabobank. Le taux américain à dix ans était coté à 3,58 pour cent vendredi.

L'euro/dollar était coté à 1,0479 vendredi, alors qu'avant le rapport sur l'emploi américain, il dépassait encore 1,05 dollar.

Le pétrole WTI était 6,5 pour cent plus cher sur une base hebdomadaire avant la réunion de l'OPEP+ du 4 décembre.

Actions en hausse et en baisse

Ageas a enregistré la plus forte hausse la semaine dernière avec un gain de prix de 8,1 pour cent.

Le poids lourd de l'indice, Argenx, a augmenté de 5,5 pour cent. Argenx a conclu un accord pour l'achat d'un Priority Review Voucher auprès de la FDA pour 102 millions de dollars. "Avec un bon d'examen prioritaire, nous espérons accélérer le processus d'approbation pour n'importe laquelle de nos indications actuelles ou futures", a déclaré Tim Van Hauwermeiren, PDG d'Argenx.

AB InBev a reçu un courrier de fans de JPMorgan. AB InBev a gagné 4,7 pour cent.

Toutefois, ces gains ont été contrebalancés par Elia et UCB, qui ont enregistré des pertes de 4,4 et 5,0 pour cent. UCB, contrairement à AB InBev, a en fait reçu un rapport négatif de JPMorgan.

Sur la deuxième ligne, DEME et Bpost sont en tête, mais Intervest et Xior ont perdu 4,4 et 5,0 pour cent. Bpost a annoncé une forte augmentation du prix des timbres.

Intervest a levé 49,2 millions d'euros par une augmentation de capital. 2,66 millions de nouvelles actions seront placées auprès d'investisseurs institutionnels, à un prix d'émission de 18,50 euros par action. Cela représente une réduction de 9,8 pour cent par rapport au dernier cours de l'action avant l'annonce de l'émission.

Parmi les plus petites actions, Biotalys a gagné 7,4 pour cent, mais Biocartis a perdu 19,2 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Bruxelles en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé en hausse vendredi, ce qui en fait la meilleure performance en Europe.

L'indice Bel20 a augmenté de 1,5 pour cent pour atteindre 3.754,22 points.

Aujourd'hui, les investisseurs attendaient principalement le rapport sur l'emploi américain.

En milieu de semaine, le sentiment est devenu nettement plus positif après le discours du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, qui, selon Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING, a plus ou moins annoncé que les taux directeurs seraient relevés de 50 points de base dans le courant du mois.

Les données sur l'inflation américaine de cette semaine ont confirmé l'opinion de la Fed.

Toutefois, Powell a également prévenu que le marché du travail devait encore se refroidir avant que la Fed ne soit vraiment convaincue que l'inflation est structurellement en baisse.

Et vendredi, il s'est avéré que ce n'était pas le cas.

Les chiffres du département américain du travail ont montré que le nombre d'emplois américains a augmenté de 263.000 en novembre, alors que les économistes tablaient sur 200.000 nouveaux emplois. Le taux de chômage est resté inchangé à 3,7 pour cent, tandis que le salaire horaire moyen a augmenté de 5,1 pour cent en glissement annuel pour atteindre 32,82 dollars l'heure. Le taux de participation à la population active s'est établi à 62,1 pour cent.

"De tels mouvements fournissent encore beaucoup de fourrage pour les faucons, dont le président de la Fed, Jerome Powell, fait partie. Immédiatement après la publication, le taux d'intérêt américain à 10 ans a donc connu une flambée ", a déclaré Philip Marey, analyste de marché de Rabobank. Le taux américain à dix ans était coté à 3,58 pour cent vendredi.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0491 vendredi, alors qu'avant le rapport sur l'emploi américain, il dépassait encore 1,05 dollar. Peu après le rapport sur l'emploi, l'euro/dollar a chuté vers 1,04.

Actions en hausse et en baisse

La plupart des actions de l'indice principal ont clôturé dans le vert. Les actions immobilières ont été privilégiées. VGP a gagné 3,7 pour cent et WDP 1,8 pour cent. Ageas et KBC ont fait encore mieux avec des gains de 4,7 et 4,9 pour cent.

KBC Ireland a été autorisé à vendre son portefeuille de prêts à Bank of Ireland. Et Jefferies a maintenu la recommandation d'achat pour KBC avec une petite augmentation de l'objectif de cours. 

Les plus fortes baisses ont été enregistrées par D'Ieteren et Proximus, avec des pertes de 1,0 et 0,6 pour cent.

Colruyt a perdu 0,5 pour cent. Morgan Stanley a donné une recommandation Sous-pondérer pour l'action Colruyt. 

Dans le BelMid, les actions Agfa et Bpost ont gagné 3,8 et 3,3  pour cent.Hier, le groupe postal a annoncé qu'il augmentait les prix de ses timbres ordinaires de 17 pour cent à partir de l'année prochaine.

Immobel a vendu son immeuble de bureaux 'Commerce 46' dans le quartier européen de Bruxelles.  L'action a quand même perdu 1,4 pour cent. Telenet et Econocom ont chuté de 2,0 et 1,9 pour cent, respectivement.

Parmi les petites actions, DEME a pris la tête avec une hausse de 2,9 pour cent. Biocartis a perdu 20 pour cent.

Inclusio a affiché des revenus locatifs nettement plus élevés au cours des neuf premiers mois de l'année et a réitéré sa promesse de dividende pour cette année. L'action a clôturé à l'équilibre.  L'action Crescent figure parmi les plus fortes hausses avec un gain d'environ 11 pour cent.

Enfin, Unifiedpost a gagné jusqu'à  0,8 pour cent. Berenberg a réitéré un objectif de prix de 6 euros avec une recommandation d'achat dans un rapport après la journée des investisseurs de la société.

Wall Street

Les bourses américaines ont chuté d'environ un demi pour cent, lors de la clôture des bourses européennes.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 12 décembre 2022.

LUNDI 5 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 6 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 7 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 8 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

VENDREDI 9 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 12 DECEMBRE 2022
-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Wall Street attendue en forte baisse

(ABM FN) Wall Street se dirige vers une ouverture en forte baisse à Wall Street vers midi vendredi. Les contrats à terme sur l'indice principal S&P 500 étaient en baisse de 1,5 pour cent, près d'une demi-heure avant la cloche d'ouverture.  Le Nasdaq commencera même par une baisse de plus de 2 pour cent.

Les chiffres du département américain du travail ont montré que le nombre d'emplois américains a augmenté de 263.000 en novembre, alors que les économistes tablaient sur 200.000 nouveaux emplois. Le taux de chômage est resté inchangé à 3,7 pour cent, tandis que le salaire horaire moyen a augmenté de 5,1 pour cent en glissement annuel pour atteindre 32,82 dollars l'heure. Le taux de participation à la population active s'est établi à 62,1 pour cent.

"Le président de la Fed, Jerome Powell, a volé la vedette en début de semaine. Les chiffres de l'emploi ont confirmé [aujourd'hui] que si la Fed veut augmenter les taux d'intérêt de manière agressive, elle peut le faire car le marché du travail est toujours robuste", a déclaré Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade.

Le marché était justement optimiste quant à un ralentissement du rythme de relèvement des taux d'intérêt par la Fed, après que le président Jerome Powell a laissé entendre mercredi que les taux d'intérêt pourraient être relevés d'un cran inférieur en décembre. Les données sur l'inflation publiées jeudi ont confirmé l'opinion selon laquelle il existe effectivement une marge de manœuvre.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0436, en baisse sensible par rapport à plus de 1,05 dollar avant la publication du rapport. La hausse du dollar est également un signe que le marché doute que la Fed agira de manière moins agressive.

La prochaine réunion de politique générale de la Fed aura lieu les 13 et 14 décembre.

Le pétrole s'est légèrement déprécié vendredi.

Actualités des entreprises

L'action Marvell Technology perdait 6,5 pour cent, suite aux résultats trimestriels décevants et à des perspectives décevantes.

L'action Asana chutait de 14,6 pour cent. L'éditeur de logiciels a publié des prévisions de revenus décevantes pour le quatrième trimestre.

L'action UiPath gagnait 8,4 pour cent, après que la société de logiciels de robotisation a publié des perspectives de revenus pour le trimestre en cours qui ont dépassé les attentes des analystes.

L'action Ulta Beauty baissait de 0,1 pour cent jeudi, en en après-bourse. Les ventes du détaillant de produits de beauté ont augmenté de 17,2 pour cent au dernier trimestre. La société a également relevé ses perspectives pour l'ensemble de l'année. 

L'action Smartsheet gagne 8,4 pour cent. Le groupe a annoncé une perte moins importante que prévu au dernier trimestre, tandis que les prévisions pour le quatrième trimestre ont dépassé les estimations de Wall Street.

La société de sécurité du cloud Zscaler a déclaré qu'il lui fallait des mois de plus que d'habitude pour conclure des accords. Néanmoins, la société a publié des perspectives qui ont dépassé les attentes des analystes. L'action chutait néanmoins de 10,7 pour cent. 

Clôture sur Wall Street

Le S&P 500 a reculé de 0,1 pour cent à 4.076,57 points jeudi, l'indice Dow Jones a perdu 0,6 pour cent à 34.395,01 points et le Nasdaq a clôturé en hausse de 0,1 pour cent à 11.482,45 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: optimisme à Bruxelles avant le rapport sur l'emploi

(ABM FN) La bourse de Bruxelles progresse de 0,8 pour cent à  3.727,73 points

La plupart des actions de l'indice principal se négocient dans le vert. Les actions immobilières sont en tête à cet égard. VGP gagne 2,7 pour cent et WDP 2,2 pour cent. D'Ieteren et Argenx enregistrent les plus fortes baisses, avec des pertes de 1,1 et 2,4 pour cent.

Colruyt perd 0,2 pour cent. Morgan Stanley a donné une recommandation Sous-pondérer pour l'action Colruyt.

KBC Ireland a été autorisé à vendre son portefeuille de prêts à Bank of Ireland  L'action KBC est en hausse de 2,0 pour cent.

Dans le BelMid, les actions Agfa et Bpost gagnent 3,6 et 2,5 pour cent.Hier, le groupe postal a annoncé qu'il augmentait les prix de ses timbres ordinaires de 17 pour cent à partir de l'année prochaine.

Immobel a vendu son immeuble de bureaux 'Commerce 46' dans le quartier européen de Bruxelles.  L'action perd encore 1,4 pour cent. Telenet, en revanche, rapporte 2,2 pour cent.

Parmi les petites actions, MDxHealth prend la tête avec une hausse de 3,0 pour cent. Biocartis chue jusqu'à 14,8 pour cent.

Inclusio a affiché des revenus locatifs nettement plus élevés au cours des neuf premiers mois de l'année et a réitéré sa promesse de dividende pour cette année. L'action perd 0,7 pour cent.  L'action Crescent figure parmi les plus fortes hausses avec un gain de 8,9 pour cent.

Enfin, Unifiedpost est en hausse de 1,6 pour cent. Berenberg a réitéré un objectif de prix de 6 euros avec une recommandation d'achat dans un rapport après la journée des investisseurs de la société.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les bourses européennes divisées à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes étaient divisées vendredi dans l'attente du rapport sur l'emploi américain.

L'indice principal STOXX Europe 600 est en légère hausse vendredi vers midi, à 443,80 points. Le DAX allemand enregistre une hausse de 0,2 pour cent pour atteindre 14.522,20 points. Le CAC 40 français enregistre une perte de 0,3 pour cent à 6.738,32 points. L'indice britannique FTSE baisse de 0,2 pour cent à 7.541,73 points.

"Les investisseurs attendent le rapport sur l'emploi américain cet après-midi", a déclaré Justin Blekemolen, conseiller en investissement chez Lynx. "Le marché doit s'attendre à une volatilité accrue autour de l'annonce des chiffres. Les volumes sont un peu plus faibles et, par conséquent, les mouvements autour des données clés sont à nouveau un peu plus élevés", a déclaré l'expert de Lynx.

En fait, les estimations des analystes sont très divergentes et le chiffre final devrait se situer entre 180.000 et 250.000. "Les chiffres de l'emploi américain seront publiés cet après-midi et la prévision pour le rapport sur l'emploi est de 200.000 nouveaux emplois, alors que le dernier chiffre est sorti à 261.000. Le taux de chômage américain devrait rester stable, tandis que le salaire horaire moyen sur une base mensuelle devrait baisser à une hausse de 0,3 pour cent, contre 0,4 pour cent le mois précédent", selon Aslam.

Selon l'analyste, La question est de savoir comment cela va affecter les marchés. "Lors de sa conférence à l'Institut Brookings cette semaine, le président de la Fed, Powell, a enlevé une partie de l'excitation de l'annonce. Il a plus ou moins donné l'impression que la prochaine réunion de la Réserve fédérale sera le début d'un assouplissement du resserrement de la politique monétaire" a déclaré Aslam.

La croissance de l'emploi est estimée à 200 000 en moyenne contre 261 000 en octobre, avant toute correction. Le taux de chômage devrait rester inchangé à 3,7 pour cent. En ce qui concerne les salaires horaires, ils devraient augmenter de 4,6 pour cent en glissement annuel, contre une hausse de 4,7 pour cent en octobre. Sur une base mensuelle, une augmentation de 0,3 pour cent est attendue contre 0,37 pour cent en octobre par rapport à septembre.

Les prix à la production de la zone euro ont enregistré une hausse de 30,8 pour cent en glissement annuel en octobre, contre 41,9 pour cent en septembre. Avant cela, on s'attendait à 31,7 pour cent. Sur une base mensuelle, ces prix ont baissé de 2,9 pour cent alors qu'on s'attendait à une baisse de 2,0 pour cent et à une hausse de 1,6 pour cent en septembre sur une base mensuelle.

Les orateurs de vendredi seront la présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, le gouverneur de la BCE, Luis de Guindos, et le président de la Fed de Chicago, Charles Evans.

Le pétrole est resté pratiquement inchangé vendredi. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison en janvier est resté stable à 81,22 dollars, tandis que le contrat à terme Brent pour livraison en février a été payé à 86,93 dollars, soit une augmentation de moins de 0,1 pour cent.

L'euro/dollar était coté à 1,0529. Au début de la séance boursière, la paire de devises évoluait à 1,0534 et à la fin de la journée.

Actualités des entreprises

À Paris, l'action Teleperformance gagne 3,7 pour cent et à Francfort, Vonovia enregistre la plus forte hausse avec un gain de 3,1 pour cent. Les pertes sont limitées tant à Paris qu'à Francfort.

À Bruxelles, comme à Francfort, les actions immobilières sont également en bonne progression. Par exemple, l'action VGP gagne 3,2 pour cent et WDP 2,2 pour cent.

Contrats à terme sur Wall Street

Les bourses américaines devraient ouvrir en légère hausse vendredi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en hausse de 0,1 pour cent.

Le S&P 500 a reculé de 0,1 pour cent à 4.076,57 points jeudi, l'indice Dow Jones a perdu 0,6 pour cent à 34.395,01 points et le Nasdaq a clôturé en hausse de 0,1 pour cent à 11.482,45 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: les actions des banques du Benelux sont attrayantes

(ABM FN) Jefferies trouve les valeurs bancaires du Benelux intéressantes, préférant ING et KBC à ABN AMRO. C'est ce qui ressort d'un rapport sectoriel de l'analyste Flora Bocahut, vendredi matin.

Jefferies félicite les banques du Benelux pour la combinaison de la visibilité de la hausse des revenus nets d'intérêts, des faibles valorisations et de la forte rémunération des actionnaires.

Jefferies a une recommandation d'achat pour ING et KBC. Pour ING, l'objectif de cours a légèrement ete abaissé de 16,30 à 16,20 euros, tandis que pour KBC, l'objectif de cours a augmenté de 69,00 à 70,00 euros. Les analystes de Jefferies sont plus positifs que le consensus sur les revenus et les coûts d'intérêts nets et s'attendent à une rémunération élevée des actionnaires.

Jefferies a une recommandation Conserver pour ABN AMRO, mais l'objectif de cours a été relevé vendredi de 11,00 à 13,20 euros. "L'histoire de la banque s'améliore, mais cela est déjà pris en compte après le récent rallye de l'action", a déclaré Bocahut. Les nouvelles évaluations de Jefferies pour ABN restent toujours inférieures au consensus en raison de l'augmentation des coûts et des provisions, et malgré l'augmentation des revenus d'intérêts prévue par Bocahut.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Bel20 notes stables

(ABM FN)La bourse de Bruxelles était stable vers 10h30, les investisseurs semblant attendre les chiffres de l'emploi américain qui seront publiés plus tard dans la journée. Le Bel20 perd 0,1 pour cent à 3.701 points.

"Aujourd'hui est une journée cruciale pour les investisseurs, car nous allons prendre connaissance des derniers chiffres de l'emploi aux États-Unis", déclare analyste Naeem Aslam d’Avatrade. "Ces données économiques attirent souvent le plus d'attention de la part des investisseurs et des traders, car la Fed les surveille de près et influe sur la politique monétaire."

Aslam s'attend à des volumes de transactions minimes jusqu'à l'annonce des données. "Les chiffres de l'emploi américain seront publiés cet après-midi et la prévision pour le rapport sur l'emploi est de 200.000 nouveaux emplois, alors que le dernier chiffre est sorti à 261.000. Le taux de chômage américain devrait rester stable, tandis que le salaire horaire moyen sur une base mensuelle devrait baisser à une hausse de 0,3 pour cent, contre 0,4 pour cent le mois précédent", selon Aslam.

La question est de savoir comment cela va affecter les marchés. "Lors de sa conférence à l'Institut Brookings cette semaine, le président de la Fed, Powell, a enlevé une partie de l'excitation de l'annonce. Il a plus ou moins donné l'impression que la prochaine réunion de la Réserve fédérale sera le début d'un assouplissement du resserrement de la politique monétaire" a déclaré Aslam.

Les estimations des analystes sont aujourd'hui très divergentes et le chiffre final devrait se situer entre 180.000 et 250.000. "Mais nous pensons que le chiffre clé est 150.000, où tout chiffre inférieur à 150.000 pourrait déstabiliser la Fed", a poursuivi Aslam. "La crainte serait alors que l'économie américaine se dirige vers une profonde récession maintenant que les chiffres de l'emploi ont perdu leur charme et que le chômage a commencé à augmenter. Dans le même temps, les traders ressentiront également un certain soulagement du fait que la baisse du chiffre de l'emploi incitera moins la Fed à poursuivre sa politique monétaire restrictive" termine Aslam.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0529. Le pétrole WTI est devenu près de 1 pour cent moins cher.

Actions en hausse et en baisse

Une petite minorité d'actions sont cotées dans le vert, VGP et Ageas menant la danse avec des gains de 1,5 et 1,3 pour cent.

Au bas de la Bel20, les pertes sont limitées. Colruyt gain 0,1 pour cent. Morgan Stanley a donné à Colruyt une recommandation de sous-pondération. Cependant, Argen-X est le plus grand perdant avec une perte de prix de 1,7 pour cent.

KBC Ireland a été autorisé à vendre son portefeuille de prêts à Bank of Ireland. La nouvelle a peu d'impact sur les actions du groupe mère.

Dans le BelMid, Shurgard et Bpost ont gagné respectivement 1,8 et 1,5 pour cent. Hier, le groupe postal a annoncé qu'il augmentait les prix de ses timbres ordinaires de 17 pour cent à partir de l'année prochaine.

Care Property Invest a acheté un centre de soins résidentiels à Barcelone, en Espagne. Ses actions ont chuté de 1,9 pour cent.

Immobel a vendu son immeuble de bureaux 'Commerce 46' dans le quartier européen de Bruxelles. L'action a perdu 0,9 pour cent.

Parmi les actions de moindre importance, Hybrid Software a finalisé l'acquisition de la technologie et de la propriété intellectuelle de Quadraxis. L'action a gagné 5,4 pour cent.

Inclusio a affiché des revenus locatifs nettement plus élevés au cours des neuf premiers mois de l'année et a réitéré sa promesse de dividende pour cette année. La réaction du cours de l'action est limitée avec un gain de 0,4 pour cent. Crescent gaignant 7,2 pour cent.

Enfin, Unifiedpost est en hausse de 2,9 pour cent. Berenberg a réitéré un objectif de prix de 6 euros avec une recommandation d'achat dans un rapport après la journée des investisseurs de la société.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20