Analyse boursière: la mise à jour de Wereldhave Belgium surprend positivement

(ABM FN) La Banque Degroof Petercam est agréablement surprise par la reprise du taux d'occupation des bureaux de Wereldhave Belgium.

 La recommandation d'achat pour l'action et l'objectif de cours de 70,00 euros sont donc maintenus.

Le bénéfice par action a augmenté de 6,8 pour cent par rapport à l'année précédente pour atteindre 4,87 euros, soit un peu plus que les dernières prévisions de la société qui étaient de 4,80 à 4,85 euros et l'estimation de Degroof Petercam de 4,81 euros.

Le taux d'occupation des commerces de détail s'est légèrement amélioré, passant de 97,2 à 97,7 pour cent, mais la grande surprise, selon l'analyste Herman Van der Loos, a donc été le redressement plus rapide que prévu du taux d'occupation des bureaux à 81,5 pour cent. Il avait été de 76 pour cent. Van der Loos ne s'attendait pas à un taux d'occupation aussi élevé avant la fin de 2023. Les bureaux ne représentent d'ailleurs que 10 pour cent du portefeuille de Wereldhave Belgium.

Le dividende proposé de 4,20 euros n'a pas surpris l'analyste.

La société prévoit un bénéfice par action pour 2023 dans une fourchette de 4,85  à 4,95 euros, tandis que Degroof Petercam table sur 4,97 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: KBC Secrities met Sequana Medical sur liste d'achat

(ABM FN) KBC Securities a relevé sa recommandation pour Sequana Medical de Renforcer à Acheter mercredi, mais a dans le même temps abaissé son objectif de cours à 10,00 euros contre 11,50 euros.

Sequana a terminé avec succès les études sur les animaux pour DSR 2.0. Même à double dose, le produit n'a montré aucune différence de sécurité avec le groupe témoin.

En parallèle, elle mène également de petits essais initiaux sur l'homme, au Mexique et au Canada, une étude qui devrait débuter au deuxième trimestre 2023.

KBCS s'est montré optimiste quant aux résultats des études, en relevant sa recommandation.

L'action de Sequana a gagné 13,0 pour cent à 6,10 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière : ING relève légèrement l'objectif de cours pour UCB

(ABM FN) ING est fortement convaincu du potentiel du médicament Bimzelx d'UCB et a relevé son objectif de cours de 105 à 108 euros mercredi, avec une recommandation d'achat inchangée. C'est ce qui ressort d'un rapport des analystes Maxime Stranart et David Vagman.

Le Bimzelx, qui a le potentiel de devenir le médicament le plus vendu de tous les temps pour UCB, pourrait devenir l'un des principaux moteurs du cours de l'action en 2023, ont déclaré les deux analystes.

Après une baisse des ventes de 5 pour cent en 2023, ils s'attendent à ce qu'UCB connaisse une croissance accélérée avec une croissance annuelle moyenne des ventes de 10 pour cent et une croissance du bénéfice par action de 31 pour cent sur la période 2023 à 2026, grâce aux produits commercialisés Bimzelx et Fintepla ainsi qu'aux produits en cours de développement Rozanolixizumab et Zilucoplan.

Stranart et Vagman ont toutefois réduit de 9 pour cent les évaluations du bénéfice par action de base pour 2023. Pour 2024 et 2025, les évaluations ont baissé de 6 et 3 pour cent, respectivement. Cela est due à une combinaison d'effets de change, de légers ajustements à la baisse des ventes et d'une légère augmentation des dépenses de R&D en raison de la hausse de l'inflation et de l'indexation automatique des salaires en Belgique.

ING s'attend désormais à ce que le bénéfice d'UCB soit de 5,2 milliards d'euros en 2023, soit une baisse de 5 pour cent par rapport à l'exercice 2022, avec un bénéfice de base de 4,3 euros par action.  

Malgré son solide portefeuille de produits, UCB se négocie à une valorisation inférieure à celle de ses pairs de l'Union européenne.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles ouvre en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a ouvert en hausse mercredi. Peu après le début de la séance, l'indice Bel20 a gagné 0,8 pour cent à 3.905 points.

Dans l'indice principal, toutes les actions ont augmenté. VGP a progressé de 1,5 pour cent tout comme UCB. La solution orale FINTEPLA d'UCB est approuvée dans l'Union européenne pour le traitement des crises associées au syndrome de Lennox-Gastaut en tant que traitement d'appoint à d'autres médicaments antiépileptiques pour les patients âgés de deux ans et plus.

Colruyt a gagné 0,1 pour cent et enregistrant la plus petite hausse.

Dans le BelMid, Econocom a gagné 2,3 pour cent et Lotus Bakeries, qui a publié ses résultats mardi, a baissé de 1,0 pour cent.

Sequana Medical a gagné 11,5 pour cent. Sequana a annoncé ce matin l'achèvement réussi des études précliniques avec son produit DSR de deuxième génération pour l'insuffisance cardiaque congestive.

Wereldhave Belgium a présenté un bénéfice meilleur que prévu pour 2022 et a augmenté le dividende. L'action a augmenté de 3,1 pour cent. Greenyard a gagné 2,6 pour cent. Celyad a perdu 4,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Colruyt augmente son capital avec une émission d'obligations retail vertes

(ABM FN) Colruyt a annoncé mercredi le lancement d'obligations à cinq ans.

Le groupe vise un montant minimum de 125 millions d'euros et un maximum de 250 millions d'euros.

Les obligations seront offertes en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg.

La période de souscription se déroulera du vendredi 10 février 2023 au mardi 14 février 2023, sous réserve d'une résiliation anticipée de la période de souscription.

À la bourse de Bruxelles, le cours de l'action Colruyt a clôturé hier à 25,26 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Les résultats de Wereldhave Belgium supérieur aux prévisions

(ABM FN) Wereldhave Belgium a affiché des bénéfices plus élevés en 2022 et a augmenté son dividende. C'est ce que montrent les chiffres de la société immobilière mercredi.

Toutes les mesures restrictives du coronavirus ayant été levées, les visiteurs sont retournés dans les magasins. Cela a été bénéfique pour le taux d'occupation, qui a augmenté de 5 pour cent l'année dernière. Wereldhave Belgium qualifie les perspectives de "favorables".

Le bénéfice par action s'est élevé à 4,87 euros l'année dernière, soit une augmentation de 6,8 pour cent par rapport aux 4,56 euros de 2021.

Lors de la publication des résultats des neuf premiers mois de l'exercice, la direction a prévu un résultat net compris entre 4,80 et 4,85 par action pour 2022.

Le dividende est augmenté de 2,4 pour cent pour atteindre 4,20 euros, ce qui correspond en net à 2,94 euros par action.

La valeur nette d'inventaire par action s'est élevée à 78,99, soit une augmentation de 2,3 pour cent.

Le groupe immobilier bénéficie d'une structure de bilan solide avec un ratio d'endettement de 28,6 pour cent. Ce pourcentage était de 28,2 pour cent à la fin de 2021.

L'inflation a joué un rôle important dans l'évolution des résultats en 2022, d'une part par l'indexation de tous les loyers et d'autre part par l'augmentation des coûts de financement.

Pour cette année, la direction prévoit un bénéfice par action compris entre 4,85 et 4,95 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Une ouverture en hausse en vue à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en hausse mercredi, au lendemain d'une clôture dans le vert à Wall Street après l'intervention du président de la Réserve fédérale Jerome Powell.

Les propos de Powell ont généré beaucoup de volatilité mardi soir, mais se sont finalement traduits par une clôture dans le vert à New York.

Le président de la Fed a déclaré que les investisseurs peuvent compter sur une poursuite de la baisse significative de l'inflation cette année, maintenant que le processus de disinflation a commencé. Les investisseurs espèrent que la Fed pourra réduire à nouveau les taux d'intérêt avant la fin de l'année, si l'inflation a suffisamment baissé d'ici là, suite aux fortes hausses de taux qui ont été mises en œuvre depuis.

"La réalité est que nous allons réagir aux chiffres, donc si nous obtenons, disons, des rapports solides sur le marché du travail ou des chiffres d'inflation plus élevés, il se pourrait bien que nous devions faire plus et augmenter les taux d'intérêt plus que ce que les investisseurs ont prévu", a déclaré Powell.

Ses commentaires ont apporté peu de nouvelles et n'ont pas sapé le récent rallye boursier, ont soutenu les analystes de TradeStation. "De plus, une hausse des taux de 25 points de base en mars semble maintenant presque certaine et il est possible que ce soit la dernière hausse".

Cependant, d'autres analystes préviennent que les récentes données macroéconomiques conduisent à un écart plus grand entre ce que le marché évalue en termes de hausses de taux d'intérêt et les attentes de la Fed sur les développements économiques et financiers.

"Les propos de Powell sont mis sous une loupe", ont déclaré les analystes de Newton Investment Management. "Mais il semble que la banque centrale ne souhaite pas agir trop rapidement en augmentant beaucoup plus les taux d'intérêt."

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0730 ce matin, à 1,0695 avant l'apparition de Powell.

Les taux américains à 10 ans se négociaient à 3,651.

Le pétrole est devenu plus cher de plus de 4 pour cent mardi. Cet après-midi, les stocks de pétrole américains sont à l'ordre du jour.

Nouvelles des entreprises

La solution orale FINTEPLA d'UCB a été approuvée dans l'Union européenne pour le traitement des crises associées au syndrome de Lennox-Gastaut en tant que traitement d'appoint à d'autres médicaments antiépileptiques pour les patients âgés de deux ans et plus.

Sequana Medical a annoncé ce matin l'achèvement réussi des études précliniques avec son produit DSR de deuxième génération pour l'insuffisance cardiaque congestive.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P 500 a clôturé en hausse de 1,3 pour cent à 4.164,00 points mardi. Le Dow Jones et le Nasdaq ont augmenté respectivement de 0,8 et 1,9 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

UCB reçoit l'autorisation européenne pour le traitement du syndrome de Lennox-Gastaut

(ABM FN) La solution orale FINTEPLA d'UCB a été approuvée dans l'Union européenne pour le traitement des crises associées au syndrome de Lennox-Gastaut en tant que traitement d'appoint à d'autres médicaments antiépileptiques pour les patients âgés de deux ans et plus. C'est ce que la société pharmaceutique basée à Bruxelles a annoncé mercredi.

Les crises de LGS peuvent provoquer des traumatismes importants ainsi que des blessures. Ils ont également un impact négatif sur le développement et la qualité de vie. Ces attaques sont souvent résistantes aux médicaments actuellement disponibles.

Cela signifie donc qu'une nouvelle option de traitement supplémentaire est désormais disponible pour les personnes atteintes de cette maladie difficile à traiter en Europe.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Sequana Medical annonce l'achèvement des études précliniques pour le produit DSR

(ABM FN) Sequana Medical a annoncé ce matin l'achèvement des études précliniques avec son produit DSR de deuxième génération pour l'insuffisance cardiaque congestive.

Les études GLP sur les animaux ont démontré la sécurité de ce produit DSR de deuxième génération (DSR 2.0), après une exposition chronique.

Les résultats de l'étude vont dans le sens de l'application US IND du DSR 2.0.

L'approbation par la FDA de l'IND américain permet à la société de lancer MOJAVE, son étude américaine de phase 1/2a randomisée, contrôlée et multicentrique sur le DSR 2.0, prévue pour le deuxième trimestre de cette année.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mercredi 15 février 2023.

MERCREDI 8 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 9 FEVRIER 2023
07:00 Sequana Medical - Résultats annuels
17:45 Montea - Résultats annuels

VENDREDI 10 FEVRIER 2023
07:00 Aperam - Résultats annuels
07:00 Orange Belgium - Résultats annuels

LUNDI 13 FEVRIER 2023
00:00 Vastned Retail Belgium - Résultats annuels

MARDI 14 FEVRIER 2023
00:00 Intervest O&W - Résultats annuels

MERCREDI 15 FEVRIER 2023
00:00 Nextensa - Résultats annuels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Le Bel20 clôture à nouveau dans le rouge

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé à nouveau dans le rouge ce mardi, à l'image du Bel20 qui a lâché 0,4 pour cent à 3.873 points.

Les marchés continuent visiblement de digérer le choc qu’a constitué l’excellent rapport sur l’évolution de l’emploi américain vendredi, lequel a bousculé les espoirs quant à la politique monétaire de la FED.

A ce titre, la prise de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale qui participera à un débat économique Washington ce soir, est très attendue.

"Ce sera une excellente occasion de faire la lumière sur la politique monétaire de la Fed en regard du solide rapport sur l'emploi américain", a commenté Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade.

Ce rapport sème actuellement la confusion sur les prochaines mesures de la Fed, qui pourrait relever ses taux d'intérêt plus longtemps si l'économie américaine continue à bien se porter.

Ce mardi, l’un des membres décisionnaire de la FED, à savoir le président de la Banque centrale de Minneapolis, aussi considéré comme l’un des faucons de l'institution, a estimé sur CNBC que le principal taux directeur devrait atteindre 5,4 pour cent avant d’envisager une pause.

Sur le marché obligataire, le dix ans américain évolue à l'équilibre à 3,61 pour cent. Le dollar continue, lui, de se renforcer à 1,069 dollar pour 1 euro.

A noter que la Banque centrale d'Australie a elle augmenté de 25 points de base à 3,35 pour cent son principal taux ce mardi, tout en réaffirmant que d’autres hausses seraient nécessaires.

"La RBA est venue rappeler que les hausses de taux n’étaient pas encore terminées et qu’il ne fallait pas l’oublier", a commenté Bernard Keppenne de CBC Banque.

Pour le reste, les marchés ont évolué en manque de catalyseur. A Bruxelles, Lotus Bakeries a retenu l’attention, en publiant en avant bourse des résultats en tout point supérieurs aux attentes des analystes.

En outre, le tribunal d'arbitrage, le Cepani, a rejeté la procédure d'urgence lancée par Euronav face à l’abandon unilatéral par Frontline du projet de fusion des deux sociétés. Dans l’attente, la cotation de l’action a été suspendue en cours de séance, pour reprendre à 15h.

Du côté de l’énergie, le pétrole gagnait 2 pour cent à 82,6 dollars le baril de Brent en début de soirée. Les suiveurs du secteur ont fait remarquer que les tremblements de terre qui ont frappé la Turquie et la Syrie ont eu un impact sur les exportations de pétrole dans la région.

Actions en hausse et en baisse

Au sein du Bel20, c’est la biotech Galapagos qui avec un gain de 1,7 pour cent a signé la plus forte hausse de l’indice, suivie par Aperam, le spécialiste de l'inox, qui est attendu au rapport vendredi avec ses résultats annuels.

En bas de tableau, on retrouve Aedifica, lesté de 2,3 pour cent et dont l'objectif de cours a été abaissé par Berenberg. Ce dernier en a fait de même pour Cofinimmo, qui a clôturé en légère baisse. Berenberg a maintenu ses recommandations à l’achat sur les deux valeurs de l'immobilier de santé.

Dans le BelMid, Lotus Bakeries a publié des résultats bien meilleurs que prévu. Au plus fort de l’intérêt des investisseurs pour la valeur, le biscuitier a gagné jusqu’à 7 pour cent, pour finalement clôturer dans le rouge sous les 6.000 euros. Saluant ces résultats, KBC Securities a relevé son objectif de cours de 6.100 à 6.400 euros, avec une recommandation "accumuler" inchangée.

Kepler Cheuvreux a lui débuté le suivi d'Azelis, la société de distribution de produits chimiques, avec une recommandation d'achat. L'action a lâché 0,5 pour cent.

Euronav a perdu pour sa part 0,2 pour cent.

Du côté des plus petites valorisations référencées dans le BelSmall, mention spéciale à Texaf qui a pris 2,3 pour cent, là où MdxHealth a abandonné 3,5 pour cent.

Pendant ce temps à Wall Street

A la clôture des indices européens, la bourse de New York évoluait en ordre dispersé.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mercredi 15 février 2023.

MERCREDI 8 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 9 FEVRIER 2023
07:00 Sequana Medical - Résultats annuels
17:45 Montea - Résultats annuels

VENDREDI 10 FEVRIER 2023
07:00 Aperam - Résultats annuels
07:00 Orange Belgium - Résultats annuels

LUNDI 13 FEVRIER 2023
00:00 Vastned Retail Belgium - Résultats annuels

MARDI 14 FEVRIER 2023
00:00 Intervest O&W - Résultats annuels

MERCREDI 15 FEVRIER 2023
00:00 Nextensa - Résultats annuels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Membre décisionnaire de la FED, Neel Kashkari est d’avis que les taux doivent encore être relevés - médias

(ABM FN) Selon Neel Kashkari, la croissance explosive de l'emploi en janvier aux États-Unis prouve que la FED a encore du pain sur la planche pour juguler l’inflation. C’est ce qu’a indiqué ce mardi le président de la Banque centrale de Minneapolis sur la chaîne économique CNBC.

Kashkari, qui détient des droits de vote au sein du comité d'orientation de la Fed, considère qu'il est probable que le principal taux directeur de la Fed atteindra 5,4 pour cent, contre une fourchette de 4,5 à 4,75  pour cent actuellement en vigueur.

"Nous devons augmenter les taux d'intérêt de manière agressive pour plafonner l'inflation, puis laisser la politique monétaire faire son travail dans l'économie", a déclaré Neel Kashkari.

On notera que l'entretien avec le dirigeant de la Fed intervient avant la prise de parole du président de la FED Jerome Powell ce mardi soir à Washington.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Wall Street attend Powell

(ABM FN) Les indices américains devaient ouvrir en ordre dispersé ce mardi, après avoir clôturé dans le rouge lundi. A une demi-heure de l’ouverture, les contrats à terme sur le S&P 500 perdaient 0,1 pour cent, là où le Nasdaq glanait 0,1 pour cent.

Les investisseurs adoptent la prudence, dans l'attente des propos de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale qui participera à un débat au Economic Club de Washington ce soir, à partir de 18h40, heure belge.

"C’est une excellente occasion de faire la lumière sur la politique monétaire de la Fed en regard du solide rapport sur l'emploi américain", a commenté Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade.

Ce rapport sème actuellement la confusion sur les prochaines mesures de la Fed, qui pourrait relever ses taux d'intérêt plus longtemps si l'économie américaine continue à bien se porter.

Goldman Sachs, par exemple, estime désormais que la probabilité d'une récession aux États-Unis est inférieure à 25 pour cent, a déclaré Aslam.

Sur le plan macroéconomique, il a été annoncé lundi matin que le déficit commercial américain s'est creusé de plus de 10 pour cent à 67,4 milliards de dollars en décembre. Dans le même temps, les exportations ont diminué de 0,9 pour cent et les importations ont augmenté de 1,3 pour cent.

Ce soir, l’évolution des crédits à la consommation des américains est au programme.

Sur le marché obligataire, le rendement du dix ans américain progresse encore à 3,66 pour cent, toujours dans la foulée de la publication du rapport sur l’emploi vendredi dernier.

Sur le marché des changes, la monnaie unique recule sous les 1,07 dollar pour 1 euro.

Du côté du pétrole, le WTI prend plus de 1 pour cent à 75 dollars le baril. Les experts du marché pointent du doigt les tremblements de terre qui ont frappé la Turquie et la Syrie, lesquels ont eu un impact sur les exportations de pétrole dans la région.

Actualités des entreprises

Activision Blizzard, qui est convoité par Microsoft, devrait prendre 3 pour cent à l’ouverture, après que la société de jeux ait publié ses résultats hier soir. Il en ressort que les bénéfices ont diminué au quatrième trimestre, mais que les revenus ont augmenté.

Hausse en vue également pour DuPont. Les investisseurs ont d'abord réagi négativement aux perspectives pour 2023 communiquées par le géant industriel américain, mais le bénéfice meilleur que prévu les a tout de même satisfaits.

Bed Bath & Beyond devrait chuter pour sa part de 33 pour cent. Le détaillant en difficulté tente d'éviter la faillite en émettant, entre autres, des actions préférentielles et des bons de souscription d'une valeur d'environ un milliard de dollars. Les analystes de Wedbush ont fixé un objectif de cours de… 0 dollars pour l’action.

Dernière clôture à Wall Street

Les marchés boursiers américains ont clôturé en baisse lundi. L'indice S&P 500 a perdu 0,6 pour cent à 4.111,08 points, le Dow Jones 0,1 pour cent à 33.891,02 points et le Nasdaq 1,0 pour cent à 11.887,45 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Euronav confirme le rejet de sa demande par le CEPANI

(ABM FN) La demande d'Euronav auprès du centre belge d'arbitrage et de médiation Cepani a été rejetée. C'est ce qu'a confirmé l'armateur basé à Anvers, après que la norvégien Frontline ait rapporté l’information plus tôt dans l'après-midi.

Selon le transporteur anversois, la demande "de mesures urgentes, provisoires et conservatoires" a été rejetée sur la base de règles de procédure spécifiques, et plus précisément en raison de l'absence d'urgence.

Euronav a lancé l'arbitrage d'urgence après que Frontline ait résilié unilatéralement l'accord de fusion.

Frontline a déclaré mardi que toutes les revendications d'Euronav avaient été rejetées. Cela signifie, selon Frontline, qu'Euronav paiera tous les frais de cette procédure d'arbitrage.

Selon Frontline, le jugement confirme que l’abandon de l'accord de fusion a été effectué dans le respect total de la loi.

Euronav a annoncé qu'elle continue de penser que Frontline n'avait aucune raison de résilier l'accord.

Pas de cotation

Dans l'attente de l'issue de la procédure d'arbitrage, le régulateur belge FSMA a suspendu la cotation de l'action Euronav mardi matin.

La FSMA a signalé que les transactions reprendront à 15 heures.

Lundi soir, Euronav a invité ses actionnaires à une assemblée générale extraordinaire le jeudi 23 mars à Anvers.

Cette AG extraordinaire est organisée à la demande de la famille Saverys qui, comme l'armateur norvégien Frontline, a acquis une participation de 25 pour cent dans Euronav.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: le Bel20 en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles évolue en baisse ce mardi après-midi. Vers 14h30, l’indice Bel20 reculait ainsi de 0,4 pour cent à 3.873 points.

Dans un marché en manque de catalyseur et dans l’attente du discours du président de la FED Jérôme Powell à Washington, Galapagos signe la plus forte hausse de l’indice Bel20, prenant 1,4 pour cent, suivi de près par Aperam, le spécialiste de l'inox qui est attendu au rapport vendredi avec ses résultats annuels.

En bas de tableau, on retrouve Aedifica, dont l'objectif de cours a été abaissé par Berenberg. Ce dernier en a fait de même pour Cofinimmo, qui évolue pour sa part en légère hausse. Les recommandations restent à l’achat sur les deux valeurs de l'immobilier de santé.

Dans le BelMid, les résultats meilleurs que prévu publiés ce matin en avant bourse par Lotus Bakeries sont salués par une hausse de 1,3 pour cent à 6.090 euros. KBC Securities a relevé son objectif de cours de 6.100 à 6.400 euros sur le biscuitier, avec une recommandation "accumuler" inchangée.

Kepler Cheuvreux a lui débuté le suivi d'Azelis, le société de distribution de produits chimiques, avec une recommandation d'achat. L'action est à l'équilibre.

Euronav gagnait pour sa part 2,6 pour cent avant la suspension de la cotation par la FSMA. Il a été annoncé que la procédure d'urgence demandée par le transporteur maritime suite à l'abandon de la fusion par Frontline a été rejetée ce mardi par le centre belge d'arbitrage et de médiation. Les échanges doivent reprendre à 15h00.

Du côté des plus petites valorisations référencées dans le BelSmall, mention spéciale à Onward Medical qui prend 3 pour cent, là où la medtech Mdxhealth perd 3,5 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Frontline: les revendications d'Euronav toutes rejetées

(ABM FN) L'arbitrage d'urgence intenté par Euronav après la résiliation unilatérale de l'accord de fusion par Frontline a abouti au rejet de toutes les demandes d'Euronav. C'est ce qu'a rapporté Frontline mardi après-midi.

Selon Frontline, cela signifie qu'Euronav paiera tous les coûts de cette procédure d'arbitrage.

Selon Frontline, cette décision confirme que la résiliation de l'accord de fusion a été effectuée dans le respect total de la loi.

Dans l'attente de l'issue de la procédure d'arbitrage, le régulateur belge FSMA a suspendu la cotation des actions Euronav mardi matin.

Lundi soir, Euronav a invité ses actionnaires à une assemblée générale extraordinaire le jeudi 23 mars à Anvers.

L'Assemblée générale extraordinaire est organisée à la demande de la famille Saverys qui, comme l'armateur norvégien Frontline, a acquis une participation de 25 pour cent dans Euronav.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les bourses européennes sont en légère hausse à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes ont enregistré pour la plupart une légère hausse mardi, avant un discours du président de la Réserve fédérale.  

L'indice large STOXX Europe 600 a enregistré une hausse de 0,3 pour cent à 457,90 points vers midi mardi. Le DAX allemand a enregistré une baisse de 0,1 pour cent à 15.331,30 points. Le CAC 40 français a enregistré une hausse de 0,2 pour cent pour s'établir à 7.147,96 points. L'indice britannique FTSE a augmenté de 0,6 pour cent pour atteindre 7.884,86 points.

Selon Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade, l'attention des investisseurs est entièrement tournée vers le discours du président de la Fed, Jerome Powell, plus tard dans la journée. "Ce sera l'occasion pour Powell de fournir plus de clarté sur la politique monétaire de la Fed après les solides données sur l'emploi de la semaine dernière", a souligné Aslam. 

Ces données solides ont laissé les investisseurs incertains quant à la politique monétaire de la banque centrale, selon Aslam. "Le marché semble convaincu que la Fed continuera à relever les taux d'intérêt pendant plusieurs mois encore, car le marché du travail reste solide et l'inflation est toujours supérieure aux niveaux souhaités."

Selon Aslam, les banques telles que Goldman Sachs s'attendent de plus en plus à une récession aux États-Unis. Goldman évalue actuellement la probabilité d'une récession à 25 pour cent.

"Le message que Powell prêche aujourd'hui sera donc important et il y a une forte possibilité de volatilité accrue sur les marchés boursiers." Néanmoins, Aslam pense que son message ne sera pas très différent des discours précédents. Et si Powell reste calme et que son message est cohérent, l'analyste s'attend à une reprise des marchés boursiers américains.

En décembre, la production manufacturière allemande a diminué de 3,1 pour cent par rapport au mois précédent, ce qui est bien inférieur à la baisse de 0,6 pour cent attendue.

Cet après-midi, l'attention se tourne vers la balance commerciale américaine, puis ce soir sera publié le crédit à la consommation américain pour le même mois.

Parmi les intervenants d'aujourd'hui figurent le directeur de la Banque d'Angleterre, David Ramsden, et l'économiste Huw Pill, le ministre britannique des finances, Jeremy Hunt, et le président de la Banque du Canada, Tim Macklem. Le discours du président américain Joe Biden sur l'état de l'Union est également à l'ordre du jour.

Powell s'adresse à l'Economic Club de Washington aujourd'hui en après-bourse.

Le pétrole est devenu nettement plus cher mardi. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison en mars a augmenté de 2,3 pour cent à 75,83 dollars, tandis que le contrat à terme Brent d'avril a augmenté de 2,2 pour cent à 82,77 dollars.

L'euro/dollar s'est échangé à 1,0719. En début de séance, la paire de devises évoluait à 1,0727 et à 1,0727, lors de la clôture des bourses américaines lundi.

Actualités des entreprises

BP a affiché un bénéfice record en 2022, mais les bénéfices du quatrième trimestre n'ont pas répondu aux attentes. Le cours de l'action BP a augmenté de 5,5 pour cent. À Amsterdam, le cours de l'action Shell a gagné 1,9 pour cent.

BNP Paribas a vu ses bénéfices diminuer au quatrième trimestre mais ses revenus augmenter dans toutes les activités et a relevé ses objectifs pour 2025. Le cours de l'action BNP Paribas a gagné 2,6 pour cent.

ams Osram a répondu à ses propres attentes en matière de revenus et de marges au quatrième trimestre 2022. Le cours de l'action a baissé de 1,2 pour cent.

À Francfort, l'action Continental a augmenté de 4,1 pour cent, mais cette hausse a été contrebalancée par une perte de 4 pour cent pour l'action Siemens Energy. À Paris, outre la hausse du cours de BNP, la perte de 3,7 pour cent de l'action Eurofins a été notable.

Contrats à terme sur Wall Street

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en hausse mardi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en hausse 0,2 pour cent.

L'indice S&P 500 a reculé de 0, 6 pour cent à 4.111,04 points lundi, l'indice Dow Jones a perdu 0,1 pour cent à 33.891,02 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 1,0 pour cent à 11.887,45 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles sans grands changements

(ABM FN) La bourse de Bruxelles évolue sans grands changements ce mardi.

En fin de matinée, le Bel20 a baissé de 0,1 pour cent à 3 884 points.

Les investisseurs restent prudents après le bon rapport sur l'emploi publié vendredi dernier aux États-Unis.

Ce matin, les contrats à terme sur Wall Street indiquent une ouverture stable ou en légère hausse.

La secrétaire d'État américaine au Trésor, Janet Yellen, a déclaré lundi qu'une récession américaine pouvait être évitée. L'inflation diminue alors que l'économie reste forte, comme le montre la vigueur du marché du travail américain.

Selon Yellen, il n'y a pas de récession si 500.000 nouveaux emplois sont créés en un mois et que le taux de chômage est à son plus bas niveau depuis plus de 50 ans.

L'euro/dollar s'échange à 1,0716 et le rendement obligataire américain à 10 ans est en légère baisse.

Actions en hausse et en baisse

Dans le Bel20, Aperam prend la tête avec un gain de 1,3 pour cent. Galapagos gagne 1,1 pour cent et KBC bénéficie d'une recommandation d'achat de la part d'ING et gagne 1,0 pour cent.

Dans le secteur de l'immobilier, Berenberg a abaissé les objectifs de cours d'Aedifica et de Cofinimmo, et a maintenu la recommandation d'achat pour les deux actions. Cofinimmo perd 0,2 pour cent et Aedifica 1,3 pour cent, tout comme WDP.

Sofina est en baisse de 2,4 pour cent.

Dans le BelMid, Kepler Cheuvreux commence le suivi d'Azelis avec une recommandation d'achat. L'action gagne 2,2 pour cent.

Les résultats meilleurs que prévus de Lotus Bakeries ont été récompensés par une hausse de 1,7 pour cent. KBC Securities a relevé l'objectif de cours pour Lotus et d'autres analystes ont également réagi positivement aux résultats du fabricant de biscuits.

Euronav convoque ses actionnaires à une assemblée générale extraordinaire le 23 mars. La partie de bras de fer avec Frontline n'est pas encore terminée et le cours de l'action d'Euronav évolue en hausse de 2,7 pour cent. Le résultat de l'arbitrage d'urgence est également attendu aujourd'hui.

Mithra et Montea perdent plus de 2 pour cent chacune.

Belysse perd 2,5 pour cent et MDxHealth 2,0 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: KBC Securities relève l'objectif de cours de Lotus Bakeries

(ABM FN) KBC Securities a relevé l'objectif de cours pour Lotus Bakeries de 6.100 à 6.400 euros mardi, avec une recommandation Renforcer inchangée. KBC a fait cela après les résultats annuels du fabricant de biscuits.

Le chiffre d'affaires de Lotus a augmenté de 17 pour cent pour atteindre 877,5 millions d'euros en 2022, alors que l'objectif était de 862,8 millions d'euros. Les ventes de Biscoff et de Lotus Natural Foods ont augmenté respectivement de 25  et 24 pour cent par rapport à l'année précédente.

Le résultat brut d'exploitation a augmenté de 12,5 pour cent par rapport à l'année précédente, passant de 167,3 millions d'euros à 169,9 millions d'euros.

Et grâce à la forte génération de flux de trésorerie, le ratio d'endettement est resté inférieur à 1.

Le dividende est en hausse de 12,5 pour cent, à 45 euros par action, ce qui est supérieur aux 41 euros espérés.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Analyse boursière: ING suit KBC avec une recommandation d'achat

(ABM FN) ING a commencé le suivi KBC Group mardi, avec une recommandation d'achat et un objectif de cours de 80,00 euros.

ING s'attend à ce que les hausses de taux d'intérêt de la Banque centrale européenne aient un effet positif, ce qui devrait permettre à la banque d'absorber les augmentations de coûts et l'indexation des salaires en Belgique.

ING n'a pas exclu mardi que cela puisse conduire à une révision à la hausse des perspectives. ING s'attend à ce que les revenus d'intérêts augmentent de 8 pour cent au cours des années 2022 à 2024. Avec cela  ING se situe de 3 à 5 pour cent au dessus du consensus.

Après le retrait de l'Irlande et l'absence de nouvelles opportunités de marché, KBC peut continuer à récompenser les actionnaires. “Les investisseurs sous-estiment cela”, a déclaré ING. Jason Kalamboussis, analyste chez ING, pense que KBC dispose de 1,6 milliard d'euros à utiliser pour un dividende spécial et un rachat d'actions.

L'action KBC Group a augmenté de 1,1 pour cent mardi à 68,76 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: les résultats de Lotus sont une bonne surprise

(ABM FN) Lotus Bakeries a dépassé les attentes grâce à une très forte croissance des volumes au cours du second semestre 2022. C'est ce qu'a conclu mardi l'analyste Kris Kippers de Degroof Petercam.

Le niveau des dividendes a également dépassé les attentes, a déclaré Kippers.

Lotus n'a pas donné de perspectives concrètes pour 2023, car les conditions du marché restent difficiles et les coûts de la main-d'œuvre et de l'énergie augmentent encore plus qu'en 2022.

Kippers prévoit d'augmenter légèrement ses évaluations, mais attend pour prendre une décision à ce sujet la présentation aux analystes de Lotus plus tard dans la journée.

Toutefois, les résultats meilleurs que prévu ne sont pas suffisants pour entraîner une augmentation de la recommandation ou de l'objectif de cours.

Les bons résultats sont compensés par des attentes très élevées en matière de croissance du chiffre d'affaires et des bénéfices, ce qui pourrait entraîner une déception si elles ne sont pas atteintes, a prévenu Kippers.

L'évaluation était déjà élevée et, récemment, l'écart d'évaluation par rapport aux pairs n'a fait que se creuser, entraînant des multiples très élevés qui ne peuvent plus être expliqués par le fort taux de croissance. Kippers maintient donc sa recommandation Réduire avec un objectif de cours de 5.450 euros.

L'action Lotus Bakeries est en hausse de 2,7 pour cent mardi matin, à 6.170 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Lotus Bakeries répond aux attentes

(ABM FN) Les performances de Lotus Bakeries ont été conformes aux attentes en 2022. C'est ce qu'ont conclu les analystes de Kepler Cheuvreux ce mardi.

Avec un chiffre d'affaires de 877,5 millions d'euros, Lotus a répondu aux attentes de Kepler Cheuvreux, qui tablait sur 874 millions d'euros.

Toutefois, il a légèrement dépassé le consensus de 861 millions d'euros.

Le bénéfice par action a augmenté de 14 pour cent par rapport à l'année précédente pour atteindre 127,4 euros par action. Ce chiffre est inférieur de 1 pour cent aux estimations de Kepler et au consensus.

La proposition d'augmenter le dividende de 12,5 pour cent à 45 euros par action se traduit par un maigre rendement brut du dividende de 0,75 pour cent sur le cours actuel de l'action, selon les analystes de Kepler.

Pour 2023, la direction indique que les perspectives restent floues en raison de la volatilité et des pressions inflationnistes. Tous les coûts ont augmenté de manière significative par rapport à 2022.

Tout compte fait, conclut Kepler Cheuvreux, les résultats sont bons. Aucun changement majeur dans le consensus n'est attendu.

La nouvelle usine américaine étant opérationnelle, on peut s'attendre à une augmentation du volume d'au moins 5 pour cent en glissement annuel pour 2023, grâce à l'augmentation du chiffre d'affaires de Lotus Biscoff.

Kepler Cheuvreux voit toujours un risque de baisse du cours de l'action Lotus Bakeries, car la plupart des gains d'efficacité opérationnelle ont déjà été réalisés et les négociations avec les détaillants européens risquent de devenir fermes et de peser sur les marges.

Kepler a une recommandation Réduire pour Lotus avec un objectif de cours de 4.500 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: petits gains à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a ouvert en légère hausse mardi. L'indice Bel20 a gagné 0,3 pour cent à 3.899,77 points.

Dans l'indice principal, KBC a pris la tête avec un gain de 1,6 pour cent. Galapagos a également augmenté de 1,6 pour cent.

Cofinimmo et Aedifica ont chuté de 0,8 et 0,5 pour cent après que Berenberg ait abaissé leurs objectifs de cours. Argenx a également perdu 0,8 pour cent.

Dans le BelMid, Lotus Bakeries a gagné 3,0 pour cent après la publication de ses résultats. En 2022, le fabricant de biscuits a dépassé les attentes des analystes. Euronav a augmenté de 2,0 pour cent. Une réunion spéciale des actionnaires de l'armateur aura lieu le 23 mars. Et le résultat de l'arbitrage d'urgence suivra également aujourd'hui.

Montea et Xior ont baissé de 1,1 et 1,4 pour cent.

Parmi les petites actions, MDxHealth a gagné 7,8 pour cent et Texaf 1,2 pour cent. Greenyard a perdu 1,2 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Berenberg abaisse fortement l'objectif de cours pour Aedifica et Cofinimmo

(ABM FN) Berenberg a abaissé ses objectifs de cours pour Aedifica et Cofinimmo mardi, mais a maintenu ses recommandations d'achat sur les deux actions. C'est ce que rapporte l'analyste Kai Klose.

Pour Aedifica, l'objectif de cours est passé de 130 à 110 euros. Klose a relevé ses évaluations concernant le bénéfice ajusté par action en 2022 de 4,68 à 4,72 euros. Les perspectives données par l'investisseur en immobilier de santé sont réalisables, selon Klose.

L'accent est mis sur la qualité des locataires, la valeur du portefeuille étant considérée comme raisonnablement défensive.

En raison de la hausse des taux d'intérêt, la valeur de l'immobilier de santé pourrait baisser et Berenberg s'attend donc à une légère baisse de la valeur d'inventaire nette ajustée par action d'Aedifica.

Le rendement du dividende, qui devrait être de 5 pour cent, appuie la recommandation d'achat.

L'objectif de cours de Cofinimmo a été abaissé de 155 à 110 euros, mais en raison du rendement du dividende de plus de 7 pour cent, la recommandation d'achat est maintenue pour le moment.

Cofinimmo prévoit d'autres désinvestissements en 2023. Klose s'attend à une croissance légèrement inférieure.

Cofinimmo a récemment remboursé de manière anticipée une dette de 130 millions d'euros. Grâce à ce remboursement, la dette reste gérable à l'avenir, estime Klose.

Là encore, Berenberg souligne le fait que la valeur de l'immobilier de santé dans le portefeuille diminuera légèrement, ce qui sera toutefois compensé par l'insuffisance structurelle de l'offre et par l'indexation des baux sur l'inflation.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les résultats de Lotus Bakeries dépassent les attentes

(ABM FN) Lotus Bakeries a enregistré des résultats meilleurs que prévu en 2022. C'est ce qui ressort des résultats du fabricant de biscuits mardi.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 17 pour cent l'année dernière, soit un record de 127,2 millions d'euros, pour atteindre 877,5 millions d'euros. Les analystes consultés par Bloomberg tablaient sur environ 861 millions d'euros.

Les piliers stratégiques Lotus Biscoff et Lotus Natural Foods ont connu une croissance de 25 et 24 pour cent, respectivement.

Le résultat brut d'exploitation récurrent a augmenté de 12,5 pour cent pour atteindre 169,9 millions d'euros, alors qu'il était prévu qu'il n'augmente que de 11 pour cent pour atteindre 168 millions d'euros.

Le bénéfice par action a augmenté de 14 pour cent pour atteindre 127,4 euros.

Le dividende brut a été augmenté de 12,5 pour cent pour atteindre 45 euros par action. C'est 2 euros de plus que les 43 euros sur lesquels Bloomberg comptait. ING prévoyait 44,70 euros.

Lotus a investi un montant substantiel de 153 millions d'euros, principalement dans l'expansion des capacités.

La dette financière nette reste inférieure à 1 fois le résultat brut d'exploitation, grâce à un flux de trésorerie important.

Perspectives

L'inflation restera également élevée en 2023, prévient Lotus. La stratégie reste donc la même, à savoir "équilibrer les augmentations de prix responsables, réaliser une croissance en volume en continuant à investir dans les marques et l'organisation, et réaliser des optimisations de coûts au sein de la fabrication, de la chaîne d'approvisionnement et des frais généraux".

À la bourse de Bruxelles, l'action de Lotus Bakeries a clôturé lundi à 6.010 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles attendue à l'équilibre

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir sans grands changements. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 n'ont pas bougé environ une heure avant la cloche d'ouverture.

Le Bel20 a clôturé encore dans le rouge lors de la première séance boursière de la semaine, lundi. L'indice principal a baissé de 0,5 pour cent à 3.889 points.

À la fin de la semaine dernière, les investisseurs étaient devenus de nouveau nerveux à la suite d'un rapport sur l'emploi américain plus fort que prévu, suggérant que l'économie reste en bonne santé malgré le resserrement monétaire de la Réserve fédérale.

"D'une part, un marché du travail résilient pourrait stimuler la volonté et la capacité des ménages à continuer à consommer, soutenant les bénéfices des entreprises et les actions à court terme", a déclaré BCA Research.

Mais les implications à long terme pourraient être plus graves: si une deuxième vague d'inflation devait apparaître, la Fed devrait agir encore plus énergiquement, ce qui pourrait conduire à une profonde récession, a averti BCA Research.

Le marché a également réagi à l'agitation politique entre les États-Unis et la Chine après que Joe Biden ait ordonné l'abattage d'un ballon chinois dans l'espace aérien américain. La Chine a déclaré que le ballon était destiné à surveiller la météo, et non à espionner, et qu'il avait été dévié de sa trajectoire.

À Wall Street, la bourse des valeurs technologiques Nasdaq a clôturé en baisse de 1,0 pour cent lundi soir, tandis que l'indice Dow Jones, plus traditionnellement composé, n'a perdu que 0,1 pour cent.

Aujourd'hui, le président de la Fed, Jerome Powell, participera à un débat au Club économique de Washington. Le marché sera à l'affût de tout indice concernant la politique monétaire américaine.

Les marchés boursiers asiatiques sont en légère baisse ce matin.

La Reserve Bank of Australia a relevé ce matin ses taux d'intérêt de 25 points de base pour la quatrième fois consécutive, pour les porter à 3,35 pour cent, après une série de quatre hausses de 50 points de base. La banque centrale a indiqué ce matin que de nouvelles hausses de taux d'intérêt sont nécessaires pour lutter contre l'inflation.

Actualités des entreprises

Euronav a invité ses actionnaires à une assemblée générale extraordinaire le jeudi 23 mars à 2000 Anvers. Aujourd'hui, l'issue de l'arbitrage d'urgence suivra en premier.

Berenberg a abaissé les objectifs de cours pour Aedifica et Cofinimmo mardi, mais a maintenu ses recommandations d'achat sur les deux actions.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P 500 a reculé de 0, 6 pour cent à 4.111,04 points lundi, l'indice Dow Jones a perdu 0,1 pour cent à 33.891,02 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 1,0 pour cent à 11.887,45 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Euronav convoque ses actionnaires le 23 mars

(ABM FN) Euronav a invité ses actionnaires à une assemblée générale extraordinaire le jeudi 23 mars à 2000 Anvers.

L'invitation a été envoyée lundi.

L' assemblée générale extraordinaire a lieu à la demande de la famille Saverys, qui, comme l'armateur norvégien Frontline, a accumulé une participation de 25 pour cent dans Euronav.

D'autre part, Euronav demande une compensation à Frontline pour avoir interrompu unilatéralement la fusion proposée entre les deux sociétés.

Aujourd'hui, elle attend déjà avec impatience la décision du tribunal arbitral sur l'arbitrage d'urgence intenté par Euronav contre Frontline. Selon la compagnie maritime belge, le pair de l'industrie norvégienne n'a pas donné de raison satisfaisante pour l'arrêt des plans de fusion.

L'épreuve de force entre les deux entreprises risque donc d'atteindre son paroxysme lors de l'assemblée générale extraordinaire d'Euronav du 23 mars.

Lundi soir, l'action d'Euronav a clôturé à 15,31 euros à la bourse de Bruxelles.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mardi 14 février 2023.

MARDI 7 FEVRIER 2023
07:45 Lotus Bakeries - Résultats annuels
00:00 Euronav - Décision d'arbitrage d'urgence

MERCREDI 8 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 9 FEVRIER 2023
07:00 Sequana Medical - Résultats annuels
17:45 Montea - Résultats annuels

VENDREDI 10 FEVRIER 2023
07:00 Aperam - Résultats annuels
07:00 Orange Belgium - Résultats annuels

LUNDI 13 FEVRIER 2023
00:00 Vastned Retail Belgium - Résultats annuels

MARDI 14 FEVRIER 2023
00:00 Intervest O&W - Résultats annuels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Le Bel20 clôture dans le rouge malgré Argenx

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé la première séance de la semaine dans le rouge, le Bel20 se voyant lesté de 0,5 pour cent à la clôture à 3.889 points.

Alors que les résultats d'entreprise sont arrivés au compte goutte ce lundi, les investisseurs continuent de digérer le rapport sur l’évolution du marché de l’emploi aux Etats-Unis, publié à la veille du week-end et qui s’est révélé exceptionnel.

Une solidité de l’emploi qui suggère que l'économie américaine reste en bonne forme malgré le resserrement monétaire opéré par la FED. 

“Ce faisant, les investisseurs craignent que cela ne donne des ailes à la Fed pour augmenter plus qu'espéré ses taux directeurs", a commenté Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade. 

"L’économie américaine et l’emploi font preuve d’une incroyable résilience" observe pour sa part Bernard Keppenne, économiste en chef de CBC Banque, qui note aussi qu’il n’y a pas d’emballement au niveau des salaires, "sachant que le salaire horaire moyen a augmenté de 0,3 pour cent en janvier à 4,4 pour cent sur un an, contre 4,8 pour cent en décembre".

"Ces chiffres renforcent dès lors le scénario de voir la FED procéder encore à deux hausses de taux de 25 points de base et de laisser ensuite ses taux inchangés. Résultat, le dollar est nettement reparti à la hausse, ainsi que les taux d’intérêt".

Les rendements obligataires poursuivaient d’ailleurs leur remontée ce lundi, le dix ans américain pointant à 3,62 pour cent. Nouvelle hausse aussi du côté du Bund allemand à dix ans, proche de 2,30 pour cent.

Sur le marché des changes, le billet vert a continué de se renforcer, à 1,073 dollar pour 1 euro en début de soirée.

Malgré les bons chiffres de l’emploi, l’avenir économique n’en reste pas moins incertain aux Etats-Unis, et continue à pousser des entreprises à sabrer dans l'emploi. Ce fut le cas aujourd'hui de Dell, qui a annoncé la suppression de 5 pour cent de ses effectifs.

Du côté de l’énergie, après avoir perdu près de 7 pour cent la semaine passée, le baril de Brent de la mer du Nord était à l’équilibre à clôture des indices européens, autour des 80 dollars. Au même moment, les prix européens du gaz avoisinaient 58 euros le mégawattheure.

Actions en hausse et en baisse

L’indice principal a pu compter sur son poids lourd qu’est Argenx pour limiter la casse, la biotech prenant 2,3 pour cent la clôture. Seuls Elia, UCB et Colruyt ont également clôturé dans le vert.

En bas du tableau, Umicore a chuté de 3,9 pour cent, et Proximus de 3,4 pour cent, et ce alors que l’agence Moody’s a réduit d’un cran la notation de la dette de l’opérateur, ramenée à "A2".

Dans le BelMid, mention spéciale à Ascensio, spécialisé dans l’immobilier commercial en périphérie des zones urbaines, qui a gagné 3,3 pour cent.

Melexis, qui a surperformé les indices la semaine dernière après ses résultats trimestriels, a perdu 1,6 pour cent, et ce malgré une augmentation de l'objectif de cours de Jefferies. 

Même topo pour Immobel qui a corrigé de 3,4 pour cent, après avoir fortement progressé ces deux dernières semaines.

Du côté des plus petites valorisations référencées dans le BelSmall, MDxHealth a gagné 5 pour cent après avoir bondi de 19 pour cent en matinée, alors que la valeur avait chuté de 40 pour cent vendredi suite à l’émission d’actions aux Etats-Unis.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mardi 14 février 2023.

MARDI 7 FEVRIER 2023
07:45 Lotus Bakeries - Résultats annuels
00:00 Euronav - Décision d'arbitrage d'urgence

MERCREDI 8 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 9 FEVRIER 2023
07:00 Sequana Medical - Résultats annuels
17:45 Montea - Résultats annuels

VENDREDI 10 FEVRIER 2023
07:00 Aperam - Résultats annuels
07:00 Orange Belgium - Résultats annuels

LUNDI 13 FEVRIER 2023
00:00 Vastned Retail Belgium - Résultats annuels

MARDI 14 FEVRIER 2023
00:00 Intervest O&W - Résultats annuels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Dell supprime 5 pour cent de ses effectifs

(ABM FN) Dell prévoit de supprimer 5 pour cent de ses effectifs, soit environ 6.650 emplois. C'est ce qui ressort d'une note adressée ce lundi aux employés de la société informatique américaine, déposée auprès de la Securities and Exchange Commission.

"Ce que nous savons, c'est que les conditions du marché continuent de se détériorer avec un avenir qui est incertain", a déclaré le co-directeur général Jeff Clarke.

"Les mesures que nous avons prises pour devancer les effets de la récession, qui ont permis de réaliser plusieurs trimestres forts d'affilée, ne sont plus suffisantes. Nous devons maintenant prendre des décisions supplémentaires pour nous préparer à la situation actuelle".

Dell comptait 133.000 employés à la fin janvier. La société s'ajoute ainsi à la liste des entreprises du secteur de la tech à annoncer une réorganisation. Microsoft, Alphabet et Amazon, entre autres, ont précédé Dell. Les entreprises en dehors du secteur technologique prennent également des mesures.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Wall Street s'apprête à entamer la semaine avec prudence

(ABM FN) Les marchés boursiers américains devraient débuter la semaine dans le rouge. A une demi-heure de l’ouverture, les contrats à terme sur l’indice principal S&P 500 reculaient ainsi de 0,6 pour cent.

Wall Street avait déjà clôturé en territoire négatif vendredi, même si le S&P 500 et le Nasdaq ont réussi à progresser sur l’ensemble de la semaine.

"La vague de vente observée ces derniers jours pourrait faire prendre conscience, et notamment du côté des taux d'intérêt, que les marchés se sont emballés", estime Edward Smith de la maison de gestion britannique Rathbones.

Le rapport publié vendredi sur l'emploi américain s'est révélé nettement plus solide que prévu, ce qui suggère que l'économie US reste en bonne forme malgré le resserrement monétaire opéré par la Réserve fédérale.

"Les investisseurs craignent que cela ne donne à la Fed un laissez-passer pour augmenter ses taux plus que ce que le marché prévoit actuellement", a commenté Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade. 

Mardi, le président de la Fed, Jerome Powell, participera à une table ronde à l'Economic Club de Washington. Le marché sera attentif à tout indice concernant la politique des taux d'intérêt américains.

"En outre, les tensions géopolitiques se sont exacerbées entre les deux plus grandes économies du monde, et l'on craint que cela n'ait un impact négatif sur les relations économiques entre les États-Unis et la Chine", a ajouté Aslam, faisant référence au ballon espion chinois qui aurait survolé l'espace aérien américain fin de la semaine dernière, ballon que l'US Air Force a abattu ce week-end. Selon Pékin, il ne s’agissait que d’un ballon météo.

Après la publication d’indicateurs macroéconomiques majeurs, la semaine passée comme la décision sur les taux d'intérêt de la Fed et le rapport sur l'emploi, cette semaine sera franchement plus calme aux Etats-Unis.

Sur le marché des changes, l'euro/dollar s'échange à 1,0774 ce lundi après-midi, tandis que le rendement du dix ans américain pointe à 3,61 pour cent. Du côté du pétrole, le WTI américain gagne plus d'un pour cent à 74 dollars.

Actualités des entreprises

Tesla avance de 2,5 pour cent dans les échanges électroniques. Un tribunal de San Francisco a statué vendredi qu'Elon Musk n'est pas responsable des pertes que les investisseurs ont pu subir après que le patron du constructeur ait déclaré qu'il envisageait de retirer Tesla de la cote, et qu'il disposait des fonds nécessaires pour le faire.

A noter que le géant de l’industrie alimentaire Tyson Foods était au rapport en avant bourse, tandis que la proie convoitée par Microsoft, à savoir Activision Blizzard, le sera en après bourse.

Tyson Foods est donnée en baisse de 5 pour cent, alors que le producteur de viande a loupé les attentes en matière de bénéfices au quatrième trimestre. "Nous avons eu quelques difficultés durant le trimestre", a déclaré le PDG Donnie King. Tyson Foods prévoit une amélioration des résultats au cours du second semestre de son exercice fiscal décalé.

A noter que les résultats de DuPont seront publiés demain mardi, ceux de Disney et d'Uber, entre autres, mercredi, et ceux de son concurrent Lyft, jeudi.

Dernière clôture à Wall Street

Le S&P 500 a perdu 1,0 pour cent vendredi à 4.136,48 points, le Dow Jones 0,4 pour cent à 33.926,01 points et le Nasdaq 1,6 pour cent à 12.006,95 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: le Bel20 dans le rouge, plombé par la brique

(ABM FN) La bourse de Bruxelles continue d’évoluer dans le rouge ce lundi, le Bel20 perdant vers 15 heures 0,9 pour cent à 3.872 points.

Les investisseurs continuent d’intégrer la solidité du marché de l’emploi aux Etats-Unis annoncée vendredi, et la remontée des rendements obligataires qui en découle.

Au sein du Bel20, seuls Elia et UCB parviennent à se maintenir dans le vert, gagnant respectivement 1,8 et 0,6 pour cent.

En bas de tableau, on retrouve assez logiquement les valeurs immobilières, lestées par la remontée des taux, à l’image de WDP et Aedifica qui abandonnent respectivement 2,2 et 2,8 pour cent

Dans le BelMid, mention spéciale à Ascensio qui gagne 2,7 pour cent.

Melexis, qui a surperformé les indices la semaine dernière après ses résultats trimestriels, perd plus de 2,5 pour cent, et ce malgré une augmentation de l'objectif de cours de Jefferies. 

Même topo pour Immobel qui chute de 4,8 pour cent, après avoir fortement progressé ces deux dernières semaines.

Du côté des plus petites valorisations référencées dans le BelSmall, MDxHealth ne prend plus que 3 pour cent après avoir bondi de 19 pour cent en matinée, alors que la valeur chuté de 40 pour cent vendredi  suite à l’émission d’actions aux Etats-Unis.

Texaf perd 2,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les bourses européennes en baisse à l'heure du déjeuner

(ABM FN) Les bourses européennes sont en baisse lundi vers midi, dans le sillage des pertes enregistrées à Wall Street après la publication vendredi du rapport sur l'emploi aux États-Unis, qui suggèrent une inflation et des taux d'intérêt plus élevés.

L'indice principal STOXX Europe 600 a perdu 1,1 pour cent à 455,58 points, le DAX allemand a affiché une perte de 1,2 pour cent à 15.293,02 points et le CAC 40 français a perdu 1,56 pour cent à 7.120,79 points. L'indice britannique FTSE 100 a baissé de 0,9 pour cent à 7.892 points.

D'une part, un marché du travail solide peut signifier que les consommateurs américains peuvent continuer à utiliser leurs revenus tout en conservant leur emploi, ce qui pourrait contribuer à atténuer la récession redoutée, a suggéré BCA Research. D'autre part, il pourrait y avoir une deuxième vague d'inflation, avec des taux d'intérêt encore plus élevés, ce qui pourrait à son tour déclencher une récession plus profonde.

Le conflit entre les États-Unis et la Chine au sujet d'un ballon météorologique chinois qui pourrait avoir été utilisé à des fins d'espionnage a également déterminé en partie le sentiment général lundi.

Les commandes des usines allemandes ont bien augmenté en décembre de 3,2 pour cent, selon les chiffres de l'entreprise de statistiques Destatis. En outre, les ventes au détail dans la zone euro ont diminué de 2,7 pour cent sur une base mensuelle en décembre, alors qu'une baisse de 2,5 pour cent avait été prévue.

Les prix du pétrole ont augmenté. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison en mars a augmenté de 0,8 pour cent à 74,05 dollars, tandis que le contrat à terme Brent pour livraison en avril a augmenté de 1,2 pour cent  à 80,90 dollars.  

L'euro/dollar a été échangé à 1,0760 et à 1,0796, lors de la clôture des bourses américaines vendredi.  

"Le marché a réagi de manière assez laconique aux commentaires sur la décision de la Réserve fédérale en matière de taux d'intérêt, mais depuis le rapport sur l'emploi incroyablement fort de vendredi, le marché commence à douter que les taux d'intérêt puissent redescendre si tôt", a déclaré Teeuwe Mevissen, analyste en devises chez Rabobank.

Actualités des entreprises

Adidas a connu une forte baisse à Francfort et le détaillant Internet Zalando a également perdu 4 pour cent du cours de son action.

Comme à Wall Street vendredi, les baisses de cours ont surtout été enregistrées dans le domaine de la technologie, avec des noms comme ASML, Adyen et Prosus, tous trois cotées à Amsterdam par coïncidence.

Les actions défensives, comme celles d'Ahold Delhaize et Unilever, ont évolué dans le vert. 

Contrat à terme sur Wall Street

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en baisse lundi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 baissent jusqu'à 0,9 pour cent.  

Les marchés boursiers américains ont terminé dans le rouge vendredi. Le S&P 500 a perdu 1,0 pour cent à 4.136,48 points, l'indice Dow Jones a perdu 0,4 pour cent à 33.926,01 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 1,6 pour cent à 12.006,95 points. Sur une base hebdomadaire, le S&P 500 et le Nasdaq ont augmenté, mais le Dow a perdu un peu de terrain.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles évolue en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a débuté la nouvelle semaine boursière en baisse. L'indice Bel20 est en baisse de 1,2 pour cent à 3.860,34 points, lundi en fin de matinée.

"Après les données du marché du travail américain de vendredi dernier, bien meilleures que prévu, les craintes ont fortement augmenté concernant une nouvelle hausse des taux directeurs de la Réserve fédérale ou  de maintenir les taux d'intérêts à un niveau élevé pendant plus longtemps", a déclaré Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING.

"La persistance d'un marché du travail tendu est une bonne nouvelle pour les consommateurs américains, qui représentent les deux tiers de l'économie, mais elle alimente également les craintes des investisseurs que l'inflation des salaires reste élevée et que la Fed poursuivra une politique monétaire agressive pendant plus longtemps."

L'euro/dollar a légèrement baissé à 1,0764 et le rendement obligataire américain à 10 ans a augmenté à 3,610 pour cent.

Actions en hausse et en baisse

Dans le Bel20, seuls UCB et Elia ont affiché de faibles gains lundi, de moins d'un demi pour cent. Les actions immobilières ont connu des difficultés. Par exemple, WDP et VGP ont chuté de 2,4 et 3,2 pour cent. Umicore a perdu 2,8 pour cent.

Dans le BelMid, Fagron a pris la tête avec une hausse modeste de 0,4 pour cent. Brederode a également gagné 0,4 pour cent.

Melexis, qui a surperformé la semaine dernière après ses résultats trimestriels, a perdu plus de 2,5 pour cent lundi, malgré une augmentation de l'objectif de cours de Jefferies. Agfa-Gevaert a perdu 3 pour cent.

Parmi les petites actions, MDxHealth a enregistré une hausse de 19 pour cent, après avoir chuté de 40 pour cent vendredi dernier.

Ekopak a augmenté de plus d'un pour cent, mais Jensen-Group a chuté de plus de 2 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: le Bel20 ouvre dans le rouge

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a ouvert en baisse ce lundi, comme prévu. Peu après l'ouverture, l'indice Bel20 a baissé de 0,6 pour cent à 3.883,41 points.

Dans l'indice principal, seul Elia a réussi à enregistrer un gain. L'action a gagné 0,3 pour cent. Sofina et Galapagos ont enregistré les plus fortes baisses avec des pertes de 1,9 et 2,1 pour cent.

Dans le BelMid, Mithra a augmenté de 1,6 pour cent et Recticel de 1,4 pour cent. Berenberg a abaissé l'objectif de cours pour Mithra, mais a maintenu sa recommandation d'achat.

Melexis a chuté de 1,5 pour cent. La semaine dernière, l'action s'est bien comportée après les résultats trimestriels. Ce matin, Jefferies a relevé l'objectif de cours pour Melexis, mais a maintenu la recommandation Sous-performer.

Immobel a baissé de 2,5 pour cent.

Onward Medical a gagné 2,0 pour cent dans le Bel Small. Jensen-Group a chuté de 2,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Newmont souhaite acquérir le mineur Newcrest

(ABM FN) Newmont a fait une offre pour le mineur australien Newcrest d'environ 17 milliards de dollars. C'est ce qui a été annoncé lundi.

La société américaine Newmont, l'un des plus grands producteurs d'or au monde, a fait une offre non contraignante pour Newcrest, le plus grand producteur d'or coté en bourse en Australie.

Newmont paiera 0,380 action de Newmont pour chaque action Newcrest. Cette offre fait suite à une proposition antérieure visant à acquérir la société australienne pour 0,363 action Newmont. Cette proposition a été rejetée par Newcrest car l'offre n'était pas assez élevée.

Lundi, Newcrest a informé que la dernière proposition était en cours d'évaluation.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Berenberg abaisse l'objectif de cours de Mithra

(ABM FN) La stratégie commerciale régionale de Mithra pour son traitement de la ménopause Donesta a permis de gagner rapidement de l'argent, mais cella a réduit les chances d'obtenir un paiement initial total plus important. C'est ce que disent lundi les analystes de Berenberg, qui ont abaissé l'objectif de cours de Mithra de 25,00 à 18,00 euros, mais ont maintenu leur recommandation d'achat.

Mithra a conclu un accord avec Gedeon Richter pour l'Europe, l'Amérique latine, la Nouvelle-Zélande et l'Asie centrale pour un droit de licence de 50 millions d'euros, payable d'avance.

Mithra espère également conclure un accord pour les États-Unis cette année.

Berenberg abaisse ses prévisions pour Donesta de 180 à 150 millions d'euros, déplaçant ce revenu attendu de 2022 à 2023. Les attentes en matière de ventes sont également retardées du fait de cette approche moins coordonnée.

Les actions de Mithra étaient sous pression l'année dernière, car la société a dû financer ses investissements par des prêts convertibles et des placements en actions, dans l'attente d'un accord de licence pour Donesta. La question qui se pose maintenant, selon Berenberg, est de savoir si Donesta va générer suffisamment de liquidité pour éviter un financement aussi complexe. Si un accord américain pour Donesta n'est pas conclu avant la fin de l'année, la société pourrait à nouveau avoir une position de trésorerie négative de 17 millions d'euros d'ici là, selon le scénario le plus pessimiste de Berenberg.

Dans ce cas, Mithra devra émettre de nouvelles actions. Pour lever 25 millions d'euros, le nombre d'actions en circulation devrait augmenter de 17 pour cent, selon Berenberg.

L'objectif de cours de 18,00 euros est encore six fois plus élevé que le cours actuel, de sorte que la recommandation d'achat est maintenue.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Bel20 entame la semaine dans le rouge

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait entamer dans le rouge lundi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 indiquaient une perte de plus d'un demi pour cent environ une heure avant l’ouverture de la bourse.
 
La Bel20 a clôturé dans le rouge vendredi, à la suite d'un excellent rapport sur l'emploi aux États-Unis. L'indice principale a baissé de 0,1 pour cent à 3.907,65 points.
 
517.000 emplois ont été créés aux États-Unis en janvier. C'est beaucoup plus que les 187.000 sur lesquels le marché comptait. En conséquence, le chômage a baissé à 3,4 pour cent, au lieu d'augmenter à 3,6 pour cent, comme les analystes l'avaient prévu.
 
La croissance de l'emploi aux États-Unis en janvier a été généralisée et, combinée à la baisse de la croissance des salaires, le rapport sur l'emploi confirme pour la Réserve fédérale qu'une hausse des taux d'intérêt de 25 points de base pourrait être mise en œuvre lors de la prochaine réunion politique, a déclaré Philip Marey, analyste de marché de Rabobank, à ABM Financial News vendredi.
 
Les experts du marché ont souligné que les investisseurs anticipaient en fait un ralentissement de la croissance ces dernières semaines, ce qui devrait entraîner une pause dans les hausses de taux d'intérêt. Les investisseurs ont acheté des actions technologiques et vendu des obligations d'État, entre autres.
 
"Les investisseurs craignent désormais que la Fed pourrait encore être en mesure d'adopter une politique monétaire plus agressive, compte tenu de la vigueur du marché du travail et de l'objectif d'inflation de la banque centrale", a déclaré Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade.
 
Les géants de la technologie Alphabet et Amazon ont clôturé vendredi en baisse de 3,3 pour cent et 8,5 pour cent respectivement, après avoir ouvert les livres jeudi soir. Apple, la société la plus chère du monde en termes de capitalisation boursière, a tout de même terminé dans le vert à hauteur de 2,5 pour cent après un départ en baisse.
 
L'indice général S&P 500 a clôturé en baisse de 1,0 pour cent vendredi, tandis que la bourse des valeurs technologiques Nasdaq a perdu 1,6 pour cent. Jeudi, le Nasdaq a en fait gagné 3,25 pour cent, après avoir déjà gagné 2,0 pour cent mercredi.
 
Le recul de Wall Street se reflète également en Asie ce matin, où l'indice Hang Seng de Hong Kong enregistre la plus forte baisse, de plus de deux pour cent. Séoul et Shanghai perdent environ un pour cent, tandis que l'indice Nikkei fait exception avec un gain d'environ un 0.5 pour cent.
 
L'agenda est encore vide aujourd'hui, tandis que plus tard dans la semaine, les investisseurs accorderont une attention particulière aux résultats des entreprises.

Nouvelles des entreprises
 
Le groupe Negma a déclaré détenir une participation de 11,52 pour cent dans Oxurion.
 
Jefferies a relevé son objectif de cours pour Melexis à 65,00 euros contre 55,00 euros, mais a maintenu sa recommandation Sous-performance.
 
Berenberg a abaissé son objectif de cours pour Mithra de 25,00 euros à 18,00 euros, mais a réitéré sa recommandation d'achat.
 
Clôture sur Wall Street
 
Le S&P 500 a perdu 1,0 pour cent à 4.136,48 points vendredi, l'indice Dow Jones a perdu 0,4 pour cent à 33.926,01 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 1,6 pour cent à 12.006,95 points. Sur une base hebdomadaire, le S&P 500 et le Nasdaq ont augmenté, mais le Dow Jones a perdu un peu de terrain.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Musk n'est pas responsable du tweet “funding secured”

(ABM FN) Un tribunal de San Francisco a jugé qu'Elon Musk n'est pas responsable des pertes que les investisseurs ont pu subir après que Musk a déclaré qu'il envisageait de retirer Tesla de la cote et qu'il disposait des fonds nécessaires pour le faire également.

Le jury a décidé à l'unanimité que Musk n'a aucune responsabilité.

Les investisseurs qui estiment avoir été dupés par l'action de Musk ont entamé une procédure contre le haut dirigeant de Tesla, qui a signalé sur Twitter à l'été 2018 qu'il envisageait de retirer Tesla de la cote à un prix de 420 dollars par action, alors nettement supérieur à la valorisation boursière du constructeur, et que le financement était assuré. En fin de compte, il n'y a jamais eu d'offre, et le cours de l'action Tesla, qui avait augmenté après les tweets de Musk, est retombé aux niveaux précédents.

Sur Twitter, Musk a exprimé vendredi soir qu'il était heureux de la décision et de "la sagesse" du jury. Avant le verdict, Musk a déclaré au jury qu'il avait simplement essayé de tenir ses actionnaires au courant de ce qui se passait et que tout le monde aurait les mêmes informations.

Il n'était pas clair si Musk avait effectivement le financement en place pour une offre sur Tesla en 2018. Il a lui-même déclaré qu'il était suffisamment convaincu que le fonds souverain saoudien l'aiderait à trouver des fonds et qu'il avait également d'autres options, comme sa participation dans SpaceX, pour disposer de fonds suffisants.

Les personnes lésées étudient actuellement la décision et pourraient prendre d'autres mesures contre Musk.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Analyse boursière: Jefferies relève l'objectif de cours de Melexis

(ABM FN) Jefferies a relevé lundi son objectif de cours pour Melexis de 55,00 à 65,00 euros, mais a maintenu sa recommandation de Sous-performance.
 
Avec 91 pour cent des ventes provenant des puces destinées à l'industrie automobile, Melexis bénéficie d'un développement soutenu des commandes, ce qui devrait entraîner une croissance des ventes de 11 à 16 pour cent cette année, conformément aux perspectives. Grâce à cela, Melexis devrait connaître une croissance plus rapide que ses concurrents cette année, selon Jefferies.
 
"Mais la demande automobile montre des signes de faiblesse, notamment en Chine, et nous voyons un risque plus élevé de correction des commandes, de la même ampleur que la correction en 2019 après la chute de la demande en Chine", ont prévenu les analystes de Jefferies. "Nous restons prudents."
 
L'action Melexis a clôturé vendredi à 104,80 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

La participation de Negma dans Oxurion dépasse le 10 pour cent

(ABM FN) Le groupe Negma détient une participation de plus de 10 pour cent dans Oxurion. Oxurion l'a révélé, après avoir reçu une notification de Negma le 2 février.

Le 25 janvier, Negma détenait 53,8 millions d'actions Oxurion sur un total de 466,9 millions d'actions en circulation à cette date. Cela représente une participation de 11,52 pour cent.

À la fin de janvier, Oxurion a indiqué d’avoir mis fin de manière anticipée à un accord de financement avec Negma. Negma a offert à Oxurion un financement de 30 millions d'euros au total, mais Oxurion n'en utilisera que 15 millions.

Ce montant est d'ailleurs insuffisant pour achever l'étude de phase 2 Kalahara en cours avec le THR-149. Oxuroin cherche donc toujours à obtenir des fonds supplémentaires. Et ce faisant, toutes les options sont ouvertes.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

KBC achève sa vente à la Bank of Ireland

(ABM FN) KBC Bank Ireland a achevé la vente de la quasi-totalité de ses actifs et passifs à la Bank of Ireland. C’est ce que KBC a annoncé vendredi soir.
 
La Bank of Ireland reprendra la quasi-totalité des prêts et dépôts de KBC Bank Ireland. En outre, la Bank of Ireland acquerra également un petit portefeuille de prêts hypothécaires non performants et de soldes de cartes de crédit dans le cadre de la transaction.
 
L'acquisition avait déjà été annoncée en avril 2021 et portait sur un montant total initial d'environ 6,4 milliards d'euros.
 
L'impact financier final de la transaction sera annoncé le 9 février 2023, en même temps que la publication des résultats annuels 2022 de KBC.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 13 février 2023.

LUNDI 6 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 7 FEVRIER 2023
07:45 Lotus Bakeries - Résultats annuels
00:00 Euronav - Décision d'arbitrage d'urgence

MERCREDI 8 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 9 FEVRIER 2023
07:00 Sequana Medical - Résultats annuels
17:45 Montea - Résultats annuels

VENDREDI 10 FEVRIER 2023
07:00 Aperam - Résultats annuels
07:00 Orange Belgium - Résultats annuels

LUNDI 13 FEVRIER 2023
00:00 Vastned Retail Belgium - Résultats annuels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

A l'agenda cette semaine, de nouveaux résulats d'entreprise

(ABM FN) Au cours de la semaine à venir et singulièrement à compter de mercredi, les investisseurs pourront prendre le pouls d’une nouvelle salve de résultats d'entreprises.

A Amsterdam, ABN AMRO et Marel sont attendus au rapport mercredi. Une attention particulière sera également accordée à AkzoNobel et Adyen, qui publieront également leurs résultats portant sur le quatrième trimestre.

De l’autre côté du Rhin, Siemens publiera également ses résultats mercredi, de même que le géant pétrolier français TotalEnergies.

Jeudi sera chargé à Amsterdam avec les résultats d'Aegon, d’ArcelorMittal et d’Unibail-Rodamco-Westfield, tandis que Wereldhave et FlowTraders sont également attendus au rapport. A noter que les actionnaires de Just Eat Takeaway suivront attentivement les résultats publiés par le pair du secteur Delivery Hero.

Aperam et NX Filtration clôtureront enfin la semaine.

A Wall Street, quelques poids lourds sont également attendus au rapport, à savoir Disney et Uber mercredi, de même que Lyft et PayPal jeudi.

A Bruxelles, les résultats vont arriver au compte goutte. Le résultat de l'arbitrage d'urgence demandé par Euronav suite à l'annulation de la fusion par Frontline sera rendu public mercredi. Lotus Bakeries publiera par ailleurs ses résultats annuels.

En fin de semaine, ce sera le cas de Barco, Sequana Medical, Montea, Aperam et Orange Belgium.

Sur le front macro-économiques

Sur le plan macro-économique, les investisseurs prendront connaissance lundi des chiffres des ventes au détail en Europe et de la production industrielle aux États-Unis. 

Mardi, la Banque centrale d’Australie communiqua sa décision sur les taux d'intérêt. Le marché s'attend à ce que la RBA augmente ses taux de 25 points de base.

Les chiffres de l'inflation au Pays-Bas seront publiés jeudi.

Vendredi, la croissance britannique sera annoncée, de même que la confiance des consommateurs américains.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Analyse boursière: une hausse à deux chiffres des revenus attendue chez Lotus Bakeries

(ABM FN) Attendu au rapport avec ses résultats ce mardi en avant bourse, Lotus Bakeries devrait annoncer une croissance à deux chiffres de ses revenus au titre de l'année écoulée.

Selon Kepler Cheuvreux, le célèbre biscuitier devrait avoir clôturé 2021 sur un chiffre d’affaires en hausse de 16,5 pour cent, sur fond d’une croissance de 6 pour cent des volumes, de 7,8 pour cent découlant des hausses de prix et de 2,7 pour cent en regard de l’évolution des taux de change.

Le courtier rappelle que les ventes des produits Biscoff (marque spéculoos en dehors de nos frontières) représentent 20 pour cent des ventes totales de Lotus Bakeries.

"Comme observé chez les pairs du secteur de Lotus Bakeries, nous tablons sur une croissance particulièrement forte aux États-Unis".

Si Lotus Bakeries table sur une marge d'EBITDA ajusté de 20 pour cent, Kepler Cheuvreux vise lui une marge de 19,3 pour cent et se veut ainsi en ligne avec le consensus qui table sur une marge de 19,5 pour cent. Les analystes d’ING visent eux une marge de 19,7 pour cent.

Le courtier rappelle que lors de la publication des résultats semestriels de Lotus Bakeries, le 30 juin dernier, le management s’était gardé de fournir des prévisions chiffrées, mais avait exprimé sa forte confiance dans la croissance future de l’entreprise, pour laquelle de nouveaux investissements sont réalisés.

Outre les résultats, Kepler Cheuvreux espère en apprendre plus sur les extensions des capacités de production, les pressions inflationnistes, l'atténuation des problèmes de la chaîne d'approvisionnement ou encore sur le comportement des consommateurs.

Chez ING, on dit anticiper des hausses de prix par Lotus en 2023, sachant que l’inflation restera élevée.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

En vedette: les résultats records de Melexis salués par la critique

(ABM FN) Melexis, qui était l’une des toutes premières entreprises belges à publier ses résultats, a plutôt rassuré investisseurs et analystes cette semaine, sur fond de résultats records, de prévisions supérieurs aux attentes et d’une bonne surprise du côté du dividende.

Au rapport mercredi, l’ancien pensionnaire du Bel20 s'est adjugé 4,7 pour cent sur la semaine, à 104,80 euros.

En 2022, Melexis a connu une nouvelle forte croissance de ses activités, matérialisée par un chiffre d'affaires en hausse de 30 pour cent à un record de 836,2 millions d’euros, en ligne avec les attentes du consensus.

En ce qui concerne les prévisions, le développeur de puces et capteurs pour l’industrie automobile (90 pour cent de ses ventes) table sur une croissance de 11 à 16 pour cent de ses revenus en 2023.

En se basant sur le milieu de la fourchette annoncée, cela correspondrait à un chiffre d’affaires de 949 millions d’euros, soit 5% de plus que le consensus de 904 millions, a fait remarquer l’analyste Marc Hesselink d’ING.

Les analystes ajustent positivement le tir

En marge de l’annonce des résultats records générés en 2022, Berenberg, Deutsche Bank et UBS ont tous relevé leur objectif de cours sur le spécialiste belge des semi-conducteurs.

Berenberg, qui est à "conserver" sur le dossier, a notamment relevé de 90,00 à 100,00 euros son objectif de cours.

Selon Trion Reid, analyste en charge du dossier, les résultats du quatrième trimestre ne se sont pas révélés surprenants, qualifiant par ailleurs de "solides" les perspectives du fabricant de puces.

Selon Reid, les prévisions suggèrent un ralentissement de la croissance en cours d’exercice, qui n'est toutefois pas le résultat d'un ralentissement de la demande, mais de contraintes de la capacité de l'entreprise.

Si l'analyste de Berenberg est d’avis que Melexis est une fois de plus prudent en matière de perspectives, il juge aussi le cours actuel de l’action comme "très élevé".

Deutsche Bank, qui vise désormais 92,00 euros contre 84,00 euros précédemment, estime qu'indépendamment des perspectives positives pour 2023, les résultats pourraient être freinés par des problèmes de production chez le fournisseur X-fab.

X-fab a subi une panne de courant à Kuching début octobre, ce qui affectera Melexis au cours du premier semestre de cette année. La question est de savoir si l'entreprise sera en mesure de trouver un autre fournisseur.

En regard d’un target price revu à la hausse de 112,00 à 120,00 euros (accumuler), on se veut plus optimiste sur l’action chez KBC Securities.

Selon l’analyste Guy Sips, "en regardant 2023 et au-delà, Melexis constate que les tendances sous-jacentes vont continuer à générer de nouvelles opportunités qui contribueront à sa croissance".

Un dividende multiplié par cinq en dix ans

Fort de ses résultats records et d’un bénéfice de 197,2 millions d’euros en 2022, le groupe a relevé le montant du dividende à 3,5 euros contre 2,6 euros un an plus tôt.

A noter qu’un acompte sur dividende de 1,3 euro a été payé en octobre. Le solde le sera en mai.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Le résumé de la semaine en bourse: le Bel20 renoue avec les 3.900 points

(ABM FN) Alors que les résultats d’entreprise arrivent encore au compte goutte à Bruxelles, le Bel20 a clôturé la semaine en hausse de 1,2 pour cent, renouant au passage avec les 3.900 points.

La bourse de Bruxelles a été soutenue par les espoirs de voir les Banques centrales moins agressives à l’avenir, et singulièrement la FED américaine.

"Les marchés semblent être d'avis que les taux d'intérêt sont proches d'un pic, et même s'ils ne le sont pas encore, ils en sont proches", a déclaré l'analyste de marché Michael Hewson de CMC Markets, qui a vu les rendements obligataires baisser de manière générale en début de semaine.

La baisse des rendements obligataires a favorisé les valeurs technologiques, tandis que les résultats publiés par Meta et l’annonce d’un rachat d’actions par la maison mère de Facebook ont soutenu la tendance.

En revanche, les résultats publiés jeudi soir par les poids lourds de la tech que sont Amazon, Apple et Alphabet ont franchement déçu.

Là où Amazon a annoncé une perte historique de 2,7 milliards de dollars en 2022, Apple a vu ses ventes d’iPhone pénalisées par des problèmes de production en Chine, et a annoncé un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes, une première en plus de six ans. Google a vu pour sa part les revenus publicitaires de YouTube reculer.

"Sans les contraintes dans la chaîne d’approvisionnement, nous pensons que les ventes d’iPhone auraient progressé", a commenté le PDG Tim Cook dans une note.

"Alors que la situation macroéconomique est plus difficile à appréhender, il est clair, en regardant les résultats, que nous n’avons pas eu le vent en poupe durant le trimestre écoulé", a-t-il reconnu.

Après une première réaction négative à l’ouverture, Apple prenait plus de 4 pour cent en début de soirée vendredi.

A noter que le réseau social Snap a également connu des difficultés au quatrième trimestre.

Santé insolente de l’emploi américain

Vendredi, les investisseurs avaient rendez-vous avec le très attendu rapport sur l’emploi aux Etats-Unis, qui s’est révélé en tout point phénoménal.

En janvier, l’économie américaine a créé 517.000 nouveaux emplois en janvier, soit bien plus que les 187.000 anticipés par les économistes. Le chômage a lui baissé, à 3,4 pour cent, là où il était attendu en hausse à 3,6 pour cent. C’est aussi un plus bas depuis les années 60.

Il a par ailleurs été annoncé que le salaire horaire a augmenté de 0,10 dollar pour atteindre 33,03 dollars le mois dernier. Sur une base annuelle, cela représente une augmentation de 4,4 pour cent.

"La croissance est très remarquable et généralisée", a observé Philip Marey, analyste de marché chez Rabobank, qui remarque que le taux d'activité se redresse, sous-entendant que des personnes réintègrent le marché du travail. La croissance des salaires va également dans la bonne direction pour la Fed, a déclaré l'expert du marché.

Selon Philip Marey, le rapport de l’emploi US conforte la Réserve fédérale dans son idée qu’une hausse des taux de 25 points de base semble adéquate lors de sa prochaine réunion en mars.

Les banques centrales en ligne avec les attentes

Les trois principales banques centrales ont relevé leurs taux d'intérêt cette semaine. Comme prévu, la Fed a annoncé une hausse de 25 points de base, là où la BCE et la Banque d'Angleterre ont relevé de 50 points de base leurs taux.

Les investisseurs ont notamment salué les propos de Jerome Powell, le président de la Fed, qui a expliqué que le processus désinflationniste aux Etats-Unis était en marche.

Si Powell fait preuve d'un optimisme prudent, les marchés l’ont interprété comme une confirmation que les taux d'intérêt américains pourraient être abaissés au second semestre.

De son côté, la BCE a signalé son intention de relever à nouveau ses taux directeurs de 50 points de base en mars. La BoE a déclaré pour sa part que de nouvelles hausses des taux sont possibles, mais uniquement si l'inflation menace de rester élevée plus longtemps qu'anticipé.

Résumant la réaction des marchés cette semaine, Michael Hewson, analyste de CMC Markets, observe que "là où les banques centrales disent qu’elles devraient continuer à relever leurs taux directeurs, les marchés ne semblent pas y croire, et estiment que si elles augmentent à nouveau leurs taux, elles devront les baisser d'ici la fin de l'année".

Bernard Keppenne, économiste en chef de CBC Banque, a lui aussi exprimé sa surprise dans un entretien accordé à ABM Financial News, en regard de la réaction positive du marché à la décision de la BCE sur les taux.

"Cela n'a pas de sens de voir les bourses européenes augmenter alors que Christine Lagarde a été très claire sur le fait que nous allons assister à de nouvelles hausses de taux".

Sur le marché des changes, la monnaie unique a perdu 0,5 pour cent en glissement hebdomadaire à 1,083 dollar, et ce après avoir touché un plus haut de 12 mois en semaine, au-dessus des 1,10 dollar.

Du côté de l’énergie, le pétrole se traitait à 81 dollars le baril de Brent vendredi soir, accusant un repli de près de 7 pour cent sur la semaine.

Actions en hausse et en baisse

Au sein du Bel20, D’Ieteren, avec un gain de 4,7 pour cent, a signé la plus forte hausse de l’indice vedette cette semaine, suivi de près par la holding de la famille Boël, Sofina, qui a pris 4,3 pour cent.

En bas de tableau, on retrouve Elia, lesté de 3,7 pour cent, et Aperam, de 2,6 pour cent.

Dans l’indice intermédiaire BelMid, mention spéciale à IBA qui a bondi de 11,2 pour cent, conforté par un relèvement d’objectif de cours du côté de KBC Securities.

Melexis, qui a publié des résultats record au titre de 2022, annoncé des prévisions supérieures aux attentes pour 2023 et augmenté son dividende, a pris 4,7 pour cent.

A noter aussi la nouvelle forte hausse d’Immobel (+5,8 pour cent).

Dans le BelSmall, plus petit des indices bruxellois, Quest for Growth a gagné 2,7 pour cent, là où MdxHealth a plongé de 41 pour cent après une émission d’actions aux Etats-Unis.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Le Bel20 clôture de peu dans le rouge, lesté par VGP

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé de peu dans le rouge la dernière séance de la semaine, à l’image du Bel20 qui a abandonné 0,1 pour cent, au-dessus des 3.900 points.

La tendance a notamment été plombée par les résultats publiés par Apple, Google et Amazon hier soir, les géants de la tech qui ne sont pas épargnés par le ralentissement économique. 

Là où Amazon a annoncé une perte historique de 2,7 milliards de dollars en 2022, Apple a vu ses ventes d’iPhone pénalisées par des problèmes de production en Chine, et a annoncé un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes, une première en plus de six ans. Google a vu pour sa part les revenus publicitaires de YouTube reculer.

En outre, il a été annoncé cet après-midi que l’économie américaine a créé 517.000 nouveaux emplois en janvier, soit bien plus que les 187.000 anticipés par les économistes. Le chômage a lui baissé, à 3,4 pour cent, là où il était attendu en hausse à 3,6 pour cent. C’est aussi un plus bas depuis les années 60.

Comme d’habitude depuis des mois, "good news is bad news", sachant que l’évolution de l’emploi aux Etats-Unis est un indicateur très suivi par la FED dans son processus décisionnel sur les taux, en vertu de sa capacité à faire pression sur les salaires, composante prépondérant de l’inflation aux Etats-Unis.

A ce titre, les taux en dollars remontaient sensiblement après la publication du rapport, le dix ans américain reprenant plus de 10 points de base après sa chute de la veille, à 3,5 pour cent. 

Le billet vert s’en voyait aussi revigoré, à 1,084 dollar pour un euro.

Actions en hausse et en baisse

Après avoir gagné plus de 7 pour cent hier, VGP a signé la plus forte baisse de l’indice Bel20 ce vendredi, lesté de 5,75 pour cent, tandis qu’Elia a chuté de 3,5 pour cent.

A l'inverse, UCB a gagné 2,6 pour cent, suivi par D'Ieteren qui a pris 1,2 pour cent au-dessus des 180 euros.

Au sein de l’indice intermédiaire BelMid, Melexis s’est adjugé 2,1 pour cent, alors que Berenberg, Deutsche Bank et UBS ont tous relevé leur objectif de cours sur le spécialiste des puces pour l’industrie automobile.

IBA a gagné pour sa part 3,9 pour cent, bien aidé par KBC Securities qui a relevé son objectif de cours.

Du côté des plus petites valorisations référencées dans le BelSmall, Biocartis a gagné 1,3 pour cent, là où Mdxhealth a plongé de 40 pour cent, après l’émission de nouvelles actions à la bourse de New York.

A noter aussi la chute de 4,8 pour cent de Celyad. La biotech axée sur les recherches de thérapies cellulaires a annoncé disposer d’une trésorerie suffisante pour couvrir ses besoins de financement au maximum jusqu’au quatrième trimestre.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20